" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mardi 3 septembre 2019

Uno Chiyo : " Ohan "





Kanô est un japonais qui glande plus qu’autre chose, en tout cas qui ne sait pas ce qu’il veut. Depuis sept ans, il vit plus ou moins avec Okayo. Un jour, notre héros rencontre Ohan, sa femme dont il est séparé. Il apprend qu’il a un fils. « Quand on vit aux crochets de deux femmes à la fois, faut-il s’en lamenter ? Faut-il s’en réjouir ? A qui oserais-je le demander ?
Tout au long de cette centaine de pages, nous découvrons le parcours récent de Kanô. A la japônaise.
Chiyo Uno (28 novembre 1897 – 10 juin 1996) est une écrivaine japonaise, également créatrice de kimonos. Elle exerce une influence significative sur la mode, le cinéma et la littérature japonaise.



Extrait :

* - Il m’a dit qu’il n’y avait pas de fille mieux que moi à Kajiya. Tu sais, papa, les hommes, je les embobinerai tous pour leur soutirer de l’argent. Je vais devenir riche, ça je te le jure.
    - Ça te paît, de devenir geisha ?
    - Bien sûr … Toi aussi, elles te plaisent les geishas.

*  Vous savez, dans ce quartier, tous les enfants profitent des grandes vacances pur apprendre à nager, et au retour, ils ont l’habitude de se promener presque nus, une simple bande de tissu nouée autour de leurs hanches frêles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire