" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mardi 7 mai 2019

Boris Vian : " Les bâtisseurs d'empire "




Il y a le père Léon, la mère Anna, la fille Zénobie, la bonne Cruche et puis dans un coin un personnage dont on ne sait rien, le schmürz qui reçoit tout au long du spectacle des volées de coups en tous genrer, comme ça, pour rien semble-t-il… La famille ne cesse de déménager dans des appartements de plus en plus petits.
Mais qui est ce schmürz ? A l’époque de la création de la pièce par Boris Vian, c’était peut-être le travailleur immigré, l’Arabe, l’Algérien … A notre époque, de nouveau l’émigré, le mendiant, ou peut-être le souffre-douleur que nous avons tous peu ou prou dans nos vies (j’dis ça, j’dis rien).

En bonus, un extrait du spectacle :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire