" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

samedi 21 juillet 2018

Sayaka Murata : " Konbini "





Sayaka Murata


Keiko Furukura est employée dans un konbini, soit une superette. Malgré son zèle et son abnégation dans l’entreprise, son entourage lui reproche plusieurs choses et pas des moindres, là-bas, au pays du soleil levant : elle a trente-cinq ans, célibataire, donc toujours pas mariée, sans enfant, même pas un amant ( elle n’est pas du tout portée sur « la chose »), elle se contente depuis 35 ans d’un emploi à temps partiel. Tout cela est assommant pour la pauvre Keiko, mais, résignée, elle laisse dire. Jusqu’au jour où un certain Shiraha, un homme du même âge, est embauché dans le konbini. L’homme n’y fait pas long feu car il passe son temps à draguer les clientes. Ce dernier et Keiko élaborent un plan qui étonnera bien du monde …
Un roman hyper japonais, 100 % banzaï, très envolé, très frais, avec beaucoup d’humour. Adorable !

Sayaka Murata est née en 1979 au Japon. Tout comme son héroïne, elle a travaillé pendant 18 ans dans une superette. Elle collectionne les prix dont le Akutagawa, l’équivalent du Goncourt.


Extrait :


*   Nous reprenons en chœur les paroles que le gérant crie à tue-tête :
- Nous jurons d’offrir aux clients le meilleur des services afin qu’il choisisse et chérisse toujours notre magasin.
- Bienvenue chez SmileMarkt !
- Veuillez m’excuser pour l’attente ! Merci de votre achat !

* Si j’ai bien compris, il vaut mieux pour l’humanité que je ne m’accouple pas avec Shiraha. N’ayant pas d’expérience dans ce domaine, je suis quelque peu soulagée, car ne n’étais pas pressée d’essayer. Je prendrai soin, jusqu’à la fin de mes jours, de ne pas disperser mes gênes par inadvertance, afin qu’ils disparaissent avec moi. Mais cette décision n’arrange rien à ma confusion. Que suis-je censée faire de ma vie ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire