" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mercredi 9 mai 2018

Liège en 1872


                                          Rues derrière l'Hôtel de ville en 1872


                                     La Batte et le pont de Arches en 1872


                              1872. Le débarcadère d'Avroy ( dans l'actuel étang du parc d'Avroy)



                                                 Cliquez sur les images !


- « La Meuse », mercredi 24 janvier 1872
On vient d’établir un embranchement du railway du chemin de fer américain dans les ateliers de construction de la société St-Léonard

- « La Meuse », jeudi 25 janvier 1872
Au jardin d’acclimatation, on pourra voir dès demain Hassan le célèbre singe gymnasiarque distingué de notre époque. Prix de l’entrée du jardin : 50 centimes pour tous frais



- « La Meuse », mercredi 13 mars 1872
Réclame de la pharmacie Goossens : «  Dieu, à côté du mal, a placé le remède ».



- Samedi 6 avril 1872
Ouverture du Bon Marché, rue Cathédrale, 11

- Mardi, 16 avril 1872
Les premiers concours de pigeons ont commencé. On sait qu’à Liége, ces concours sont presque des événements pour une partie de la population

- Mercredi 17 avril 1872
Jardin d’acclimatation. On sait que les habitants de la ville ne peuvent pas entrer dans le jardin qu’en prenant un abonnement dont le prix est très modique : il est de treize francs par an pour toute une famille et pour cette somme si minime, on vous donne environ quarante concerts et fêtes et bien sûr un des plus beaux jardins que l’on puisse voir

- Mardi 4 juin 1872
Dans quelques mois, la ville de Liége possédera l’une des plus belles et des plus vastes salles de bal de la Belgique. L’immense local de la Renommée située dans le quartier St-Léonard et le quai du même nom va être de nouveau agrandie. La nouvelle salle aura soixante mètres de long sur trente de large



-  Vendredi 3 août 1872
Les établissements Cockerill à Seraing sont un des établissements industriels les plus considérables d’Europe

-  Mercredi 16 octobre 1872
C’est aujourd’hui l’anniversaire d’une grande peste qui enleva à Liège, en l’an 1438, plus de 20.000 personnes. Heureusement, la peste n’existe plus dans nos régions

- Mercredi 16 octobre 1872
Le monument érigé au cimetière de Robermont sur la tombe des soldats allemands qui ont été en traitement à l’ambulance de notre ville et y sont décédés, est presque entièrement terminé 




Et tout particulièrement au quartier Sainte-Marguerite :


                             A l'angle des rues Agimont et Table-de-Pierre



-« La Meuse », jeudi 15 février 1872
Ecoles au faubourg Ste-Marguerite bientôt construites dans la propriété Marneffe 

- « La Meuse », vendredi 22 mars 1872
De nombreux ouvriers sont occupés à la démolition des maisons expropriées par l’Etat dans les rues Table-de-pierre, Salamandre et des Ravets pour l’établissement de la station du chemin de fer intérieur



- « La Meuse », samedi 13 avril 1872
Photographe Zeyen, rue St-Séverin, 104



- Jeudi 23 mai 1872
Réouverture de la taverne Saint-Martin , 13 rue St-Hubert

-  31 juillet 1872
Les habitants de la rue des Meuniers attendant avec impatience un nouveau pavé. Il parait qu’on va les en gratifier mais … en vieux pavés provenant du dépavage de la Montagne Hocheporte. Ce sont eux qui ne sont pas contents. Ont-ils tort ?

- Mercredi 31 juillet 1872
Le mot d’une Liégeoise, habitante de ma rue Mont-Saint-Martin, à propos du succès de vente du dernier livre de M. Dumas. Ce livre doit se vendre deux fois plus que n’importe quel livre. La raison en est simple : nos maris l’achètent mais nous défendent de le lire. Alors nous l’achetons de notre côté et cela fait donc deux exemplaires par ménage.
NDLR : sans doute « Le docteur mystérieux ». Résumé : un médecin éveille à la vie et à la joie une fillette, une « innocente ».



-  Jeudi 1er août 1872
Pigeons.  La société de « l’Hirondelle » et la société des « Vrais amis de la Légia », toutes deux implantées au quartier de l’Ouest

- Mardi 1 er octobre 1872
Une grève a éclaté aujourd’hui matin à la houillère l’Aumônier près de la station du Haut-Pré (…) Les grévistes exigent une augmentation de salaire

-  Samedi 3 octobre 1872
La grève continue à Ste-Marguerite. A l’Aumônier et à la Plonterie, tout est terminé (…) le paiement s’est fait samedi dernier sans qu’il ne se soit produit aucun désordre

-  Samedi 12 octobre 1872
Les habitants des rues Hocheporte, des Remparts, Naimette et autres rues des environs signent  en ce moment une pétition pour l’élargissement de l’entrée du faubourg où la circulation des voitures est très grande. Elle le sera encore plus dans l’avenir quand le cimetière que l’on crée à Ste-Walburge sera utilisé



- Lundi 25 novembre 1872
Des rues s’en vont : rues Pied-de-Vache, des Ravets et Salamandre


Merci au journal «  La Meuse » !
Merci à la bibliothèque Ulysse Capitaine, en Féronstrée à Liège !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire