" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

jeudi 22 mars 2018

Amélie Nothomb : " Attentat "





Epithane Otas est d’une laideur sans nom. Il tombe amoureux d’une comédienne (et ce n’est pas spécialement réciproque).
Well ! Cela confirme ce que je sais depuis plus de soixante ans : je suis allergique grave à toutes les histoires d’amour. Oublions donc le scénario d’Amélie. Heureusement, il reste des merveilles : trois pages d’éloge sur une des plus grandes découvertes de ces 100 dernières années : les boules Quies ;  une dizaine de pages sur les beautés du Japon, sans oublier quelques jolies sentences ici et là. Ce qui est déjà très bien pour un roman, qui date de 1997.


Extraits :

- Il y eut un temps où être puceau à vingt-neuf ans constituait un acte de foi. Aujourd’hui, personne ne pourrait y voir autre chose qu’une pathologie inavouable due à de sérieux troubles de la personnalité.

-  Ainsi la neige sanglote quand elle fond.

- Il faut vivre avec son temps. Au Moyen-Âge, je ne serais pas parti au loin sans enfermer ma bien-aimée dans sa tour ou dans une ceinture de chasteté, au XIX è siècle je lui aurais acheté une camisole de force. A présent, au nom de la sotte liberté individuelle, on ne peut plus recourir à ces procédés sages et sûrs. Si l’on veut contrôler les gens à distance, on doit le bombarder de télécommunications.

-  Ce bélître de bellâtre

-  Dieu appartient à celui qui y croit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire