" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

samedi 10 février 2018

Stefan Zweig : " Brûlant secret "





Un garçon de 12 ans suit une cure dans un hôtel, en compagnie de sa mère. Il se lie d’amitié avec un baron. Dans un premier temps, ce dernier éblouit l’enfant, par son savoir, sa gentillesse mais très vite, il semble bien plus intéressé par la mère du jeune adolescent. De plus en plus souvent, les deux adultes se retirent dans des endroits inaccessibles et la mère est souvent irritable à l’égard de son fils, importun. Mais quel est donc ce « brûlant secret », que semble cacher ces deux adultes ?

Ce récit – remarquable ! – a un côté philosophique ou sociologique. Toutefois, il est un peu trop doucereux à mon goût.
A lire, de toute façon !


Extraits :


- Car il aimait cet homme comme il n’avait jamais aimé un ami, son père ni sa mère, même pas Dieu.

-  Pour la première fois, il croyait avoir compris la nature des hommes : ils avaient besoin les uns des autres, même quand ils semblaient hostiles, et il était très doux d’être aimés par eux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire