" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mardi 16 janvier 2018

Les hameaux oubliés de Bovigny




«  A vrai dire, il ne s’agit guère de villages, proprement dits, mais plutôt de maisons isolées ou quelque peu rapprochées pour pouvoir les considérer en groupe.
Il s’agit de Lamerli ( francisé en «  Lamerlé »), Djivni ( francisé en «  Juvigny »), Walo, Sint-Martin, Outrimont, Pûmont, Paradis, Burcy, Simpas. Sauf ce dernier endroit, tous les autres ne figurent déjà plus au dénombrement des feux (= familles) de l’an 1472. (…) On peut admettre que leur ruine est due vraisemblablement à la suite d’une série de calamité. »
 (...)

Archives de l’abbé Célestin Guillaume, originaire de Courtil-Bovigny (1868-1944).

Extrait d’un long article de six pages, signé par Gaston Remacle.

Paru dans la revue «  Glain et Salm. Haute Ardenne » numéro 2, juillet 1975.

2 commentaires:

  1. Pour peu de les avoir entendus, tous ces noms sont encore d'usage dans les lieux dits et repris (je pense) au cadastre;

    RépondreSupprimer
  2. Tant mieux, Jean-Baptiste. Ainsi ils restent encore dans notre mémoire collective ...

    RépondreSupprimer