" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

lundi 8 janvier 2018

Jean d'Ormesson : " Casimir mène la grande vie "




La Trinité : les Saint-Esprit procède du Père et du Fils




Casimir, dont les parents sont décédés dans un accident de voiture, est élevé par son grand-père. Avec le concours de deux jeunes amis de vingt ans et d’un autre vieillard, ils vont détrousser des capitalistes voyous et ainsi aider ceux qui en ont vraiment besoin.
 Mouais, tout cela ne vole pas très haut mais on trouve tout de même dans ce livre (mineur) de Jean d’O quelques notes intéressantes. Par exemple, sur le filioque, ce long débat entre chrétiens d’Orient et d’Occident à propos de la Trinité et débouchant sur ce dogme des catholiques : le Saint-Esprit procède du Père et du Fils. Dont acte !

Extraits :

- Il se souvenait de la définition de l’acte de surréaliste le plus simple : descendre dans la rue avec une mitraillette et tirer au hasard sur les passants.

- (…) chez les écrivains contemporains épouvantés par les ombres gigantesques de leurs prédécesseurs.

- Toujours fidèle à ma conduite
  Et sans trop nuire à ma santé
  Je tire encore deux coups de suite
  L’un en hiver, l’autre en été.


- Il faut être économe de son mépris, étant donné le grand nombre de nécessiteux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire