" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

dimanche 23 juillet 2017

Fédor Dostoïevski : " L'honnête voleur "



Une nouvelle de Dostoievski. Le narrateur, un célibataire, sous la pression de sa femme d’ouvrage, se voit dans l’obligation d’héberger un monsieur nommé Astafi Ivanovitch qui lui raconte cette histoire qui nous plonge dans l’abîme souvent dépeint par les auteurs russes : la vie de misère … plus que misérable.


Extraits :

- Pourvu qu’il ait une place pour dormir … Et il vivra sur le rebord de la fenêtre. Il s’installera pour coudre ou faire quelque chose. (…)  C’est un brave homme qui a beaucoup vu. Je lui préparerai ses repas et, pour le logis et la nourriture, je lui prendrai seulement trois roubles.

-  Le lendemain, dans mon modeste logis de célibataire, parut un nouveau locataire. Je n’en étais pas fâché. J’étais même content. En général, je vis dans l’isolement, presque en reclus. J’ai peu de connaissances, je sors rarement.

Trop drôle ! (mais est-ce le terme bien approprié ?)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Bonus, en lecture :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire