" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

jeudi 4 mai 2017

Stefan Zweig : " Etait-ce lui ? "



« Un homme qu’on n’oublie pas ».
Le narrateur rencontre, un peu par hasard, un certain Anton qui rend des services aussi multiples que variés à qui le veut pour une rétribution très modeste à savoir ce qui lui suffit pour subsister le jour qui vient.
Une nouvelle de dix pages qui en aurait mérité deux , trois, quatre,… fois plus.

                                                            °°°°°°°°°°°°°°°°°°
« Etait-ce lui ? »
La narratrice nous explique comment son mari et elle ont fait la connaissance de leurs nouveaux voisins. Ainsi, Mr Limpley est quelqu’un de très enjoué, très enthousiaste … jusqu’à l’exaspération pour ceux qui doivent le supporter. Et ce n’est rien par rapport à leur chien qui, lui, est un monstre d’égoïsme …


Un bijou ! Que dis-je : deux bijoux ! !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire