" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mercredi 17 mai 2017

Jean Teulé : " Charly 9 "








Un roman qui retrace la vie de Charles IX, roi de France ( 1550-1574), fils de Catherine de Médicis. On peut dire que Charles fut « traumatisé » par le massacre dit de la Saint-Barthélemy (1572) où des centaines et des centaines de protestants furent passés au fil de l’épée par les catholiques. « Notre » roi ne s’en remit pas et sombra dans la folie ( déjà amorcée bien auparavant, du reste). On «  s’amuse » pas mal dans ce roman plus que sanglant, signé par Jean Teulé (on connait l’apôtre).

Nous ( majestatif) conclurons par cet avertissement : « Âmes sensibles s’abstenir ! ! ! »


Extraits :


-  ( avec des phrases piquées ici et là)

Pourquoi Luthériens et Papistes ne savent pas se piffer :
* les réformés ne prient pas Dieu comme les catholiques
* leur façon de manger et de s’habiller est étrange
* ils ne font pas maigre le vendredi
* ils s’en prennent aux statues des saints, aux images pieuses
* sur les dalles des cathédrales, ils écrasent les hosties
* Calvin nommait notre religion «  prostituée de Babylone »
* des inconnus ont décapité une statue de la Vierge
* les protestants ont saccagé les ossements de Louis XI
* A Orléans, ils ont brûlé le cœur de François 1 er
* les protestants s’emparent des villes pour égorger les catholiques avant de les précipiter dans un puits de l’évêché
* le baron de Piles s’est fait un collier d’oreilles de moines

-  La ville de Paris est gaie comme un cimetière et la Seine rouge charrie plus de cadavres que de glaçons après le dégel. L’eau, couverte d’humain, paraît tenir davantage de sang que d’eau. Des enfants ont pour jeu un passe-temps étrange. Ils s’amusent à traverser le fleuve à pied sautant de corps en corps sur les ventres gonflés.

-  Un beau mulet arrive sous un saule en pleurs, tout chargé de hottes de chiffonniers pleines  de nourrissons égorgés. Ce sont de petits huguenots que des femmes jettent dans la Seine pour qu’ils aillent à Rouen, par voie d’eau, porter les nouvelles … Les spectateurs en crèvent de rire. Elisabeth, une main sur le ventre, pose l’autre conte ses lèvres …

In nomen Deum ! … regrette-t-elle en latin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire