" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

jeudi 25 mai 2017

Haïku sur Liège




Haïku : poème d’origine japonaise, composé de 17 syllabes, réparties en 5-7-5.

La Belle Liégeoise
enjambe la Meuse à Liège.
Elle bouge, elle hosse, djô !

Bois des Carmélites
aux sept virages pointus, secs
campagne en pleine ville.

Des hauts promontoires
de la Citadelle, contemple :
Liège, fille de Meuse.

Gare Calatrava
la nouvelle tour des phynances
Lîdge se la pète !

Musée Jean Curtius
nouveau parc de la Boverie
Lîdge frétille du cul !

Montagne Sainte-Walburge
ta pente est de onze pour cent :
elle est raide, celle-là !

Du haut de sa tour
Liège est à vos pieds, étale :
c'est à Saint-Martin.

Le Légia distille
Jupiler sans CO2.
Oufti, fait soif, châle !
.

… à suivre …


                                                                          Jean Catin


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


                                                                     Haïku wallon 

On ognê n’est nin
on agneûs ; çi chal soukî,
i pite, treûs cint côps :
 c’est’on vrêy savadje !

Un agneau n’est pas
un ardennais ; celui-ci donne des coups de tête,
il donne des coups de pied, trois cents fois :

c’est un vrai sauvage !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire