" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mardi 24 janvier 2017

Jacqueline Harpman : " La forêt d'Ardenne "




Au départ, ils étaient bien plus nombreux que 37, hommes et femmes, cachés dans la forêt d’Ardenne, faisant partie d’une armée « secrète ». Cela fait des moins qu’ils n’ont rencontré âme qui vive. Pas un avion dans le ciel. Ils n’ont plus de vivres, leurs vêtements tombent en lambeau. Un jour, ils pénètrent dans un hameau mais tous les habitants sont partis…


«  Sommes-nous le rêve d’un Dieu qui dort ? »

Une nouvelle bien agréable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire