" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mardi 4 octobre 2016

Liège en 1939






- La «  Gazette de Liège », jeudi 16 février 1939
Arrêt de condamnation à mort pour la veuve Becker



- La «  Gazette de Liège », mardi 14 mars 1939
Une légère crue, une eau légèrement piquée et un rayon de soleil, de quoi rendre heureux nos marcatchous



- La « Gazette de Liège » 1 er avril 1939
Poisson d’avril !



- Vendredi 14 avril 1939
L’aspect des rues de Liège ce jeudi



- Lundi 24 avril 1939
Le camp scout rue Magnette qui est partiellement en démolition



-  Mardi 25 avril 1939
L’huile de foie de morue, le grand reconstituant sans goût ni odeur



- Mercredi 10 mai 1939
Le téléphérique de l’Exposition de l’Eau



-  Jeudi 1 er juin 1939
Le casino du Gai Village Mosan



- Jeudi 8 juin 1939
Le jeu de Liège à l’Expo de l’Eau



- Samedi 10 juin 1939
1000.000 frissons à l’heure sur l’énorme Scenic Railway au Parc des Attractions de l’Expo de l’Eau




-  Lundi 20 juin 1939
Un coup de grisou provoque un éboulement au charbonnage du Val Benoit. Six hommes en sont les malheureuses victimes



- Lundi, 17 juin 1939
Majestueuse et familière, la statue du roi Albert commande l’entrée du canal qui porte le nom du souverain


- Lundi 31 juillet 1939
Le nouveau pont d’Ougrée. Essais positifs



-  Lundi 31 juillet 1939
Pour la 12 è fois les Belges gagnent le Tour de France. Pour la 2è fois on le doit à Sylvère Maes



- Samedi 12 août 1939
Dans «  le coin du chasseur », la cartouche « Légia » de la F.N.




- Vendredi 18 août 1939
La course Liège-Rome-Liège




- Lundi 28 août 1939
Les policiers liégeois placardent les avis réglementant les heures d’ouverture des cafés. Les cafés seront fermés de 14 heures 30 à 17 heures et après 21 heures 30





-  Vendredi 1 er  et samedi 2 septembre 1939
Le double pont métallique du Val Benoit s’effondre , foudroyé par la foudre. 13 tués, plus de 50 blessés, plusieurs disparus.  Ainsi que le vieux pont d’Ougrée. 5 tués, 19 blessés, 2 disparus


Ajout : Fin d’après-midi du 31 août 1939, le pont du Val Benoit à Liège est foudroyé par un orage. Le pont étant miné ( on craint déjà à cette époque une possible invasion de l’armée allemande) c’est la catastrophe : plusieurs tués, de nombreux blessés, des disparus. Au moment de l’explosion, le train Liège-Gouvy-Luxembourg passe sur le pont …



-  Lundi 4 septembre 1939
Au secours de la Pologne





-  Vendredi 8 septembre 1939
Vente de masques à gaz aux Liégeois



-  Mercredi 4 octobre 1939
«  Moi avec l’ami bidasse sur la foire d’octobre à Liège »



- Lundi 4 décembre 1939
Trois chalands s’échouent sur les piles de l’ancien pont d’Ougrée



-  Mardi 5 décembre 1939
Des nouvelles du pont du Val-Benoit



Et tout particulièrement au quartier Sainte-Marguerite :



-  La «  Gazette de Liège », vendredi 13 janvier 1939
La clôture de l’année mariale



- La «  Gazette de Liège », lundi 23 janvier 1939
La restauration du portail sud de la basilique Saint-Martin



-  La «  Gazette de Liège », mardi 14 mars 1939
«  Au Bon Tic-Tac », horlogerie-bijouterie au 110-112 rue Saint-Séverin



- Mardi 28 mars 1939
La Passion interprétée par l’Association Royale des anciens élèves des Frères de Sainte-Marguerite



-  Mardi 3 octobre 1939
Une sirène électrique (en cas d’alertes aériennes) est installée au sommet de la tour de la basilique Saint-Martin

Merci au journal la «  Gazette de Liège » !
Merci à ses journalistes anonymes !
Merci à la bibliothèque Albertine de Bruxelles !

°°°°°°°°°°°°°°°

En bonus, ce reportage sur l'Exposition de l'Eau :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire