" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

dimanche 30 octobre 2016

Jean d'Ormesson : " Guide des égarés "



«  Nous ignorons d’où nous venons, nous ignorons où nous allons. Nous sommes tous des égarés ».
Le dernier livre – en date – de Jean d’O. Comme presqu’à chaque fois, l’on ressort de la lecture de ces 120 pages, un peu plus éclairé  …
J’aurais sacrément bien voulu lire ce genre de bouquin du temps où j’étais ado ou même il y a 20 ans à peine … Heureusement, il n’est jamais trop tard …
Un petit bijou dans le genre, en 29 chapitres !

Extraits :

-  ( à propos du temps)
De Boileau : «  Le moment où je parle est déjà loin de moi ».
Et Ronsard : «  Le temps s’en va, le temps s’en va, ma dame. Las ! Le temps non, mais nous nous en allons.

-  La souffrance, qui est le prix à payer pour la vie, introduit dans le monde l’inquiétude et l’effroi.

- «  Si Dieu existe, nous dit Woody Allen, j’espère qu’il a une bonne excuse. »

- Mais, au lieu de considérer le mal comme la rupture scandaleuse d’un ordre universel dominé pour le bien, peut-être devrions-nous inverser la perspective. Et voir le bien comme une exception lumineuse dans un monde où règne le mal.

-  Toute vie est guettée par deux malédictions. L’une est souvent tournée par des malins, par des chanceux, des escrocs, des génies ou des idiots : le travail. L’autre est universel, catégorique et implacable : la mort.

- Il y a pire encore que les imbéciles qui croient au progrès : ce sont les imbéciles qui n’y croient pas.

- Dieu est invraisemblable. Mais il n’est pas plus invraisemblable que cet univers qui nous paraît si évident et qui n’en finit pas de me remplir de stupeur et d’admiration. Tout est mystérieux autour de nous, à commencer par cet espace (…)

°°°°°°°°

En bonus, deux interviews :
Ici :


et là :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire