" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mardi 6 septembre 2016

Le plus que centenaire curé de Gouvy : Antoine Hasech




En 1526, Erard de la Marck, le Prince-Evêque de Liège, avec sa suite, était venu chasser l’ours dans les forêts de Ourthe et Watermael. Il apprit que, dans les environs, au presbytère de Gouvy, vivait un vénérable curé, M. Antoine Hasech, âgé de 125 ans. Son excellence rendit donc visite à ce brave curé. Au cours du dîner, il l’interrogea :
- Comment avez-vous fait pour vivre si longtemps ?
- Me abstinui a vino, a mulieri et ab ira, répondit l’abbé Hasech en latin de cuisine ( je me suis abstenu de vin, de femmes et de colère)
- Combien y a-t-il de sacrements ?
- Six, Monseigneur
- Nommez-les !
- Le Baptême, la Pénitence, l’Eucharistie, l’Extrême-Onction, l’Ordre et le Mariage.
- Et la Confirmation, qu’en faites-vous ?
Le vieux curé Hasech répondit tout de go :
- J’ai été nommé curé de Gouvy en 1426 et n’ayant jamais vu, pendant les cent années de mon pastorat, un Prince-Evêque imposer les mains à Gouvy, j’ai pensé que ce Saint Sacrement avait été supprimé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire