" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mercredi 10 août 2016

Georges Simenon : " Feux rouges "




Steve et Nancy habitent à New York. Ils prennent la voiture pour aller rechercher leurs deux enfants qui sont en colonie de vacances. Lors du voyage, Steve s’arrête pour aller boire en vitesse un verre de rye ou de Martini ce qui agace Nancy. Et ce qui devait arriver arrive : la dispute. Quand Steve revient d’avoir été faire sa visite rapide dans un bar, il trouve dans la voiture un mot de son épouse qui dit qu’elle continuera seule de son côté. Steve s’en va à sa recherche. Entretemps, il a chargé un bonhomme qui n’est d’autre que ce prisonnier qui s’est échappé de Sing-Sing ; ce truand lui vole son portefeuille, ses cartes de crédit et  d’identité. Steve apprend par les journaux que sa femme s’est fait attaquer et violenter. Elle se trouve dans le coma quelque part dans un hôpital. Simenon nous raconte tout ce qui se passe, presque minute par minute, en n’oubliant pas les côtés psychologiques.

Excellent roman «  dur » car comme ( presque) toujours : Simenon va à l’essentiel.


Il a été tiré de ce roman un film dont voici la bande-annonce :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire