" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

samedi 23 juillet 2016

Gouvy et Vielsalm en 1913


Gare de Gouvy en 1913



Entrée du village de Gouvy en 1913


Maison Laurent frères à Gouvy en 1913


- «  L’Avenir du Luxembourg », 8 janvier 1913
Au vicinal Vielsalm-Lierneux. Nous avons réclamé  différentes fois, ici même, la mise en concordance du premier tram de Lierneux avec le passage à Salmchâteau et Vielsalm du nouveau train qui, depuis le 1 er octobre 1912, permet aux habitants des localités desservies par la ligne Gouvy-Trois-Ponts, d’arriver en cette dernière localité ainsi qu’à Stavelot à une heure raisonnable ( …)

- «  L’Avenir du Luxembourg », 13 janvier 1913
Limerlé. Vol de cuivre. Un vol d’environ 80 mètres de cuivre a été commis au préjudice de l’Administration des téléphones et télégraphes. Ce fil qui fut coupé sur la ligne de Limerlé à  Cherain reliait entre-elles ces deux dernières localités.

- «  L’Avenir du Luxembourg », 15 mars 1913
Bovigny. Ouvertures de carrières – Un arrêté royal en date du 17 décembre 1912 autorise la commune de Bovigny à ouvrir, pour usage des habitants, deux carrières de pierre d’une contenance de 11 ares, 70 centiares et de 68 ares, 30 centiares, au lieu dit « Pumont » dans les bois appartenant à la section de Bovigny.

- 24 janvier 1913
Vielsalm. Un terrible accident s’est produit mardi après-midi à la société anonyme des Haubans. MM. Félix Collin de Salmchâteau et Louis Maillard de Bêche ont été ensevelis sous un bloc de pierre. Lorsqu’on est parvenu jusqu’à eux, M. F. Collin était mort. Quant à son camarade Maillard, il avait les jambes prises sous le bloc de pierre, et brisées, ainsi que des blessures graves à la tête, qui mettent ses jours en danger. M. Maillard est marié et père de plusieurs enfants ; M. Maillard était célibataire.
- 1 février 1913
Croix-Rouge de Belgique. Dimanche dernier s’est constituée ici, à Vielsalm, la section de la Croix-Rouge de Belgique. (…)

-  5 février 1913
Gouvy. Notre gare va être dotée dans quelques jours, par la maison Washington de Bruxelles, d’un système d’éclairage des plus perfectionnés. Dix-huit lampes sur poteaux assureront la lumière sur toute l’étendue des voies, en outre le quai principal sera éclairé par des réverbères et les diverses entrées de la station, du côté de la voie publique, par deux. Cet éclairage ne sera pas installé dans les bureaux. L’essence employée est le pétrole.

- 22 février 1913.
Gouvy. Une victime du froid. Un vagabond étranger de passage s’était procuré asile dans une habitation abandonnée à proximité du village de Gouvy où il avait passé la nuit du 16 courant, à l’insu des habitants et de la police. ( ….) Le dit Lentz a été recueilli par un habitant M. Geubel, chez lequel il a succombé peu après à la suite d’une congestion cérébrale.

                                             Hôtel Bischoft

-  8 mars 1913
Les facteurs de Gouvy. Samedi dernier, les facteurs du canton postal de Gouvy, un grand nombre de fonctionnaires et de personnalités, s’étaient réunis dans le salon de l’hôtel Bischoft, pour témoigner leur sentiment de sympathie et de gratitude à leur brave percepteur Mr Gavache appelé à l’important bureau de Laroche (…)

- 10 mars 1913
Limerlé. Incendie. Mercredi, vers 18 h, s’est déclaré - on ne sait trop comment – chez M. Collin-Fontaine, maçon à Limerlé. En une demi-heure, toute la maison était embrasée et il fut impossible de sauver un meuble. Les sinistrés sont sans abri avec 5 petits enfants.

-  11 avril 1913
L’autobus Houffalize-Gouvy  pour s’être mis officiellement en route le 1 er avril dernier n’est pas, comme d’aucuns l’ont cru, un poisson d’avril. En  8 jours, plus de 200 voyageurs ont expérimenté l’utilité et l’agrément, la rapidité et la régularité de ce nouveau moyen de locomotion. Et pas encore même l’ombre d’un panne. Proficiat. ( …)

-  26 avril 1913
A Gouvy. Mercredi du 23 courant à 13 heures, un incendie a entièrement détruit l’immeuble appartenant à M. Pétillon.

- 18 mai 1913
Vielsalm. «  Dieu avec nous ». – Les succès que la société de gymnastique «  Dieu avec nous » a remporté le lundi de Pâques à Bovigny, et dimanche dernier à Salmchâteau ne sont rien à côté de celui qui a été obtenu le lundi de la Pentecôte à Vielsalm même. (…)

- 22 juin 1913
Baclain. Fillette en parachute. La petite N…, âgée de 2 ans, est tombée d’une fenêtre située à 7 mètres au-dessus du sol. Ses vêtements formant parachute l’ont préservée à tel point qu’elle sera quitte pour une bosse au front et un œil poché.

-  30 juin 1913
La dernière foire de Gouvy a été bien fournie. (…) Les porcelets de 7 semaines se vendaient 30 francs pièce.

-  30 juin 1913
Commanster. Suicide d’un douanier. M. Arthur B., attient d’une neurasthénie ( noire-asthénie ) s’est suicidé en se logeant une balle dans la tête. (…)

- 12 juillet 1913
Bovigny. Grand Dieu ce qu’on en mange des myrtilles ! C’est par charrettes entières qu’on les amène à notre gare. C’est par wagons qu’elles partent journellement. (…) Elles se vendent 22 c. le kilo. Courage actifs campagnards et vaillantes ménagères.



- 11 octobre 1913
Halconreux (Bovigny). Notre petit hameau, qui se compose de douze ménages, se distingue. Le 2 octobre a eu lieu le quatrième mariage depuis le 8 mai. Ce qui est encore beaucoup plus méritant, c’est que chez nous, les ménages entraînent une nombreuse progéniture. Jugez-en. Sur les douze ménages, cinq comptent 10 enfants, en vie, chacun. Voilà au moins de patriotes qui ont bien mérité la décoration civique de première classe. Ne croyez pas que ces accordailles se font en trinquant au cabaret puisque nous ne possédons pas de débits de boisson.

- 6 novembre 1913
Vielsalm. Des inconnus ont barbouillé de couleur rouge la porte de M. Delwaque qui était allé à Bruxelles à une manifestation de libre-pensée. On avait peint les mots «  impie » et « inconverti ». L’ « Express » attribue le méfait à des « apaches de la Ste-Eglise » (…)

- 30 novembre 1913
Dimanche dernier, à l’occasion de la Sainte-Cécile, Monsieur le Baron de Rosée, conseiller provincial, a remis un bombardon à la fanfare de Beho «  Les Echos des 3 Frontières »  et ce pour commémorer la victoire que les bons électeurs de Beho lui ont fait remporté le 16 juin 1912 aux élections provinciales

-  18 décembre 1913
Gouvy. Mardi matin vers 2 heures le feu a complètement détruit la scierie et l’atelier de menuiserie de monsieur Neles. Rien n’a pu être sauvé. Les machines sont hors d’usage. Heureusement les maisons voisines ont pu être épargnées. Le sinistre est couvert par une assurance

- 31 décembre 1913
Bovigny. Belle cérémonie. Le jour de Noël à 10 heures, M. l’abbé Beaupain a chanté sa première messe à Bovigny. (…) L’église était trop petite pour contenir tous les assistants.(…) Il fut offert au jeune prêtre un Christ et un prie-Dieu



-  31 décembre 1913

Vielsalm. Chasse à courre. La saison d’hiver est terminée. Les chevaux emmitouflés prennent le chemin de la gare. Et après l’animé brouhaha de tous les sportmen allant et venant, galopant sur les fougueux pur-sang, après les rapides randonnées des automobiles aux teuf-teuf si bruyants, Vielsalm va connaître le calme impressionnant et parfois combien monotones des journées d’hiver en Ardenne




Merci au journal «  L’Avenir du Luxembourg » ! 
Merci à tous ses journalistes anonymes ! 

Merci à la bibliothèque Albertine de Bruxelles ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire