" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

samedi 11 juin 2016

Guy Delhasse : " Hibakusha "




Jacques Delporte, Liégeois, la trentaine, est plutôt du genre journaliste, comme chroniqueur gastronomique, par exemple. Il fume comme une loco, avale les bières deux par deux et est passablement fauché. Il est chargé par son «  patron » d’écrire un publi-reportage sur un resto le «  Vieux Moulin » de Hoûte-Si-Ploût ( traduction : «  écoute s’il pleut ») , une petite localité de l’Ardenne belge. Là, il fait la connaissance de curieux personnages dont une certaine Laurence, apprentie dans ce restaurant.
L’occasion pour Guy Delhasse pour nous entraîner dans les bistrots alternatifs de Liège, à Spa, à Huy, , à Tihange ( où se situe trois centrales nucléaires). C’est là que nous apprendrons ce que sont les  Hibakusha : «  un  mot japonais qui désigne les survivants des bombardements de Hiroshima et Nagasaki en 1945 ».

Ce roman a été publié en 2000. La fin est cependant, et inattendue, et bien triste ( snif !).

Se lit toutefois bien agréablement.


Extraits :

-  Le mont Saint-Martin avait pris l’habitude de dérouler son ruban gris dans les poches de l’Histoire. Même si ce n’étaient que des pattes de mouches dans le mouvement temporel de la planète, les agissements des hommes du passé faisaient la fierté des habitants des imposantes demeures du temps jadis. J’ai laissé ma voiture rue de l’Académie et achevé mon trajet à pied. Les ruines du Cadran m’auraient fait pleurer si j’avais encore pour cette crotte de ville un morceau de narine à respirer. J’ai méprisé ces tours de béton qui sont des ascenseurs sans bâtiment. Il y avait des décideurs politiques qui débloquaient complètement, sur cette place !  Le temps pressait pour tout le monde. Cette partie de la ville était radicalement laide.

-  «  Peux-tu être demain à six heures au 6, rue du Péri ? (…) C’est ici même qu’un matin d’août 1858 a déjeuné le grand, le génial Alexandre Dumas. »

°°°°°°°°°°°°°°°°°

En bonus,
-   bio et biblio de Guy Delhasse :

- Maxime Le Forestier : «  Parachutiste » :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire