" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mercredi 1 juin 2016

Gouvy et Vielsalm en 1914


Gouvy, rue de la gare





 Honvelez, le 4 août 1914
" Ils ne passeront pas !  "


                                             Gouvy, panorama - 1914


                                              Sources de l'Ourthe- 1914


                                               Cierreux - 1914


                                           Malle-Poste de Vielsalm qui fonctionna de 1980 jusqu'en 1914


                                                Vielsalm en 1914




                             Il y a un siècle, l'on était très friands de pilules de toutes sortes.
                                 Voici deux réclames parmi tant d'autres



-  «  L’Avenir du Luxembourg » 25 janvier 1914
- Sterpigny ( Cherain). Un malheur vient de plonger la désolation une honorable famille de notre village. Lundi soir, en retournant de l’école d’adultes, le fils Han, âgé de 17 ans, glissa et tomba si malheureusement qu’il ne put se relever. Ses camarades le reportèrent chez lui. Il est mort la nuit dernière.

- «  L’Avenir du Luxembourg », 27 février 1914
Limerlé. Construction d’un presbytère. L’ouverture de soumission pour la construction d’un presbytère a eu lieu le 19 courant. L’adjudicataire est M. J. Delièvre à Pessoux, 18.260 frs

- « L’Avenir du Luxembourg », 2 mars 1914
Les « Echos de la Salm » fêteront cette année le 50 ème anniversaire de la fondation de leur Société par un grand festival de musique organisé pour le courant du mois d’août

-  Le 30 mars
Vielsalm. Nomades. – Une bande de nomades circulait ces derniers temps dans les environs de Vielsalm, organisait des représentations, disait le bonne aventure et mendiait à l’occasion. Ces romanichels étaient au nombre d’une quinzaine et occupaient trois roulottes. Craignant de voir les gendarmes s’immiscer dans leurs petites affaires, ils ont quitté la région et se sont dirigés vers Trois-Ponts, où ils continueront sans doute à dévoiler l’avenir moyennant finances.


                                  L'autobus Houfalize-Gouvy devait, sans doute, ressembler à celui de cette photo française datant de 1914


- Le 6 avril 1914
Houffalize-Gouvy. Le 31 mars échu, l’autobus achevait sa première année de service, ayant, en son quadruple voyage quotidien, transporté d’Houffalize à Gouvy 5.273 voyageurs et de Gouvy à Houffalize 5.391 ; au total 10.664 (…)

-  Le 6 avril 1914
Vielsalm. Congo. – On annonce le départ ( 2 ème) pour le Congo de M. Constant Baccus, de Vielsalm, et le prochain retour de M. Antoine Renard de Grand-Halleux

-  Le 26 avril 1914
Cherain.- Par arrêté  royal du 15 courant, la reconnaissance légale est accordée à la société mutualiste d’assurances contre la mortalité du bétail : «  Saint- Monon" , établie à Cherain

- Le 10 juin 1914
Vielsalm. Roulotte. – Mardi après-midi, une roulotte s’arrêta sur la route de Grand-Halleux, au pied des clôtures de la villa des Roches. .Le propriétaire détela son cheval, le conduisit au vert, puis s’en fut d’un air mystérieux vers la ville. Il en revint promptement avec …la sage-femme et, pas une heure après, il annonçait triomphalement à ses voisins d’un jour légèrement ébaubis qu’une nouvelle citoyenne, belle et robuste, était née à Vielsalm

-  Le 22 juin
Vive la guerre. Vielsalm. On nous rapporte que des automobilistes étrangers en passant en machine à Vielsalm ont crié : Vive la guerre !  à plusieurs reprises avec un fort accent tudesque ; la plupart criaient exactement : fif’ la kère. Le conducteur, très prudent, menait à bonne allure. Il est probable que ces bouillants descendants de Mars, des hommes faits, digéraient en ce moment un bon doler arrosé trop fortement.

- Le 28 juin 1914
Gouvy. Hier soir, vers 9 heures le feu a détruit complètement l’immeuble occupé par M. Joseph Nissen. Les dégâts sont assez considérables. Heureusement, il y a assurances.

- 5 août 1914
La guerre partout. Les Allemands se précipitent de façon foudroyante , et c’est l’Allemagne qui va ainsi de l’avant, à travers tout, avec une mauvaise foi que rien ne peut justifier. Dimanche matin, elle violait la neutralité du Grand- Duché ; le soir, elle lançait un ultimatum à la Belgique ; lundi matin elle commettait les premières violences contre nous ; le soir elle déclarait la guerre à la France ; ce matin, elle est partout : en Hollande, En Belgique, au Grand- Duché, en France. (…)

°°°°

Le 10 août paraissait le dernier numéro de «  L’Avenir du Luxembourg », contraint, comme tous ses confères, à rester muet durant quatre longues années …



Merci au journal «  L’Avenir du Luxembourg » ! ! !
Merci à ses journalistes anonymes ! ! !
Merci à la bibliothèque Albertine ! ! !



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Encore ces documents :






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire