" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

vendredi 11 mars 2016

Haruki Murakami : " Saules aveugles, femme endormie "




Des tranches de vie émaillées d’un petit quelque chose de bizarre, d’étrange.  La bonne recette pour faire mouche auprès des lecteurs (-trices).
 Vingt nouvelles. Un régal japonais. Se dégustent comme de fondants sushis…


J’ai tout particulièrement pointé :

- «  Saules aveugles, femme endormie » : une femme endormie par le pollen de saules …
- « Le jour de ses vingt ans » : un seul vœu peut-être exhaussé par le patron d’une jeune femme …
- «  Histoire folklorique de notre temps » : histoire d’un grand amour …
- « Les chats mangeur de chair humaine » : deux amants fuient le Japon pour une île grecque (un  condensé des «  Amants du spoutnik » ) …
- «  Nausées 1979 » : un homme volage est sujet à des nausées quotidiennes et d’un appel téléphonique anonyme tout aussi quotidien …
- «  Le septième homme » : récit d’un tsunami et de la perte d’un ami …
- «  Hasard, hasard » : intéressons-nous à un accordeur de piano de 40 ans et qui est gay …
-  «  La baie de Hanalei » : la jeune veuve japonaise et le surfeur japonais à une jambe …
- «  Le singe de Shinagawa » : Mme Mizuki oublie son nom ; un singe (pas vraiment comme les autres singes) va lui redonner la mémoire …



Extraits :


- Il flottait autour de lui une odeur de célibataire endurci, comme du papier journal et des pastilles fermées ensemble dans un tiroir depuis un certain temps. Elle avait un oncle célibataire qui avait le même genre d’odeur.

-  Je commençai à me sentir semblable à un fauteuil de dentiste : personne ne le déteste mais tout le monde l’évite.

- Francis Poulenc était gay. Une fois, il a déclaré : «  Si ôtez de moi la composante homosexuelle, vous ferez également disparaître la musique ». ( à écouter par exemple «  Suite française » et «  Pastorale », )

-  Il y a seulement trois façons de faire pour que ça se passe bien avec une fille : un, se taire et écouter ce qu’elle a à dire. Deux, la complimenter sur ce qu’elle porte. Et trois, lui offrir de bonnes choses à manger.

-  Dans la vie, un homme ne rencontre que trois femmes qui comptent. Trois rencontres qui ont du sens. Pas plus, pas moins.

-  Vous connaissez certainement l’expression «  Trois pas en avant, deux pas en arrière «  pour caractériser la vie humaine, n’est-ce pas ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire