" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

samedi 6 février 2016

Agatha Christie : " La maison biscornue "




Aristide Leonidès, un homme richissime et très âgé, vit avec sa famille biscornue dans une maison toute aussi biscornue. Un ( beau) jour, il se fait empoisonné et en meurt. L’inspecteur Taverner mène l’enquête ; secondé par Charles ( qui est amoureux de Sophia et narrateur de cette histoire) ainsi que du père de ce dernier qui appartient également à la police. Le coupable se trouve dans cette famille. Mais qui ?
- Brenda, deuxième ( et très jeune ) épouse d’Aristide
- Melle de Haviland, belle-soeur d’Aristide
-  Philippe, fils d’Aristide, écrivain-historien qui remporte peu de succès
-  Madga, épouse de Philippe
- Sophia, fille aînée de Philippe
- Joséphine et Eustace, fille et fils de Philippe et de Magda
- Roger, fils d’Aristide, homme d’affaire très médiocre, quasiment ruiné
- Clémence, épouse de Roger
- Laurence Brown, professeur particulier d’Eustace et de Joséphine
- Nannie, la cuisinière

Une enquête évidemment rondement menée ( avec, peut-être, ici et là, quelques longueurs).
Un des romans préférés d’Agatha Christie.



Extraits :

- Je n’ai pas de passion pour Sherlock Holmes. C’est terriblement démodé. Ils se baladent en charrettes anglaises.


-  Dans chaque portée, il y a toujours un rejeton qui n’est « pas tout à fait normal ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire