" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mercredi 20 janvier 2016

Philippe Geluck : " Peut-on rire de tout ? "



Peut-on rire de Dieu, du malheur des autres, des pauvres, des vieux, des malades, de la femme, de l’homosexualité, des étrangers, des Arabes, des musulmans, des catholiques, des Juifs, des Noirs, des enfants, de soi-même… ?
Ya du pain sur la planche … On connait la verve de Geluck. De bons passages mais pas tous du même tonneau …

J’ai préféré : «  Oh toi le Belge, ta gueule ! » ;  et « Le Chat », bien sûr …




Extraits :


*   C’est à cette époque que je me suis mis à boire, pour oublier que j’étais laid. Mes amis m’ont raconté que pendant toute cette période mon insuccès n’avait pas faibli mais au moins je ne m’en souviens pas. Si, je me souviens pourtant qu’un jour, comme dans un rêve, une très jolie jeune fille avait accepté de se blottir dans mes bras, le temps d’un slow, car elle était aussi soûle que moi. La seule sensation qui me revienne de cette étreinte est qu’elle s’est mise à vomir quand j’ai voulu l’embrasser.

*  Le pompon du ridicule sportif est cependant décroché par les handicapés mentaux dont les Jeux Olympiques sont carrément plus hilarants à regarder que n’importe quels autres. Je vous recommande particulièrement le patinage artistique en couple mongolien, ou encore le match opposant deux équipes de débiles profonds jouant devant un public d’abrutis. Pardon ?
      - ( …)
      - Vous me dites que ça se joue tous les dimanches ?
      - (…)
     - Ah ? C’est le foot ? Ah bon !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire