" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

dimanche 15 novembre 2015

René Henoumont : " Bandits d'Ardenne "




René Henoumont nous brosse ici le portrait de franches crapules qui ont sévit en Ardenne belge au 18 ème siècle : Noyé l’Poyou, Magonette et Géna, ,les frères Renard, Monsieur Pirlot,  la famille Lamarmite, Samuel Carême. Dans des contrées «  en province forestières de Liège aux confins du Luxembourg, pays de rivières et de ruisseaux, pays sans routes, pays perdu où il n’était pas bon de voyager seul et sans armes ». A une époque aussi où la torture la plus sauvage était employée à tout va, une époque, au fond, pas si lointaine que cela. Tout cela vous glace le sang …


 J’apprécie René Henoumont quand il nous raconte de façon un peu romancée sa propre vie ( comme dans « Un oiseau pour le chat », « Café Liégeois » ou encore dans la série policière du «  Commissaire Fluet »). Mais je l’apprécie nettement moins quand il se fait le chantre de la chasse, de la pêche , de la tenderie et des pièges à gibier ( avec mâchoires de fer qui broient  les pattes des renards, par exemple), bref des « joyeusetés » d’un autre âge …

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire