" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

lundi 20 juillet 2015

Bientôt chez votre libraire ...




Les texticules du Diable de Jean-Luc Dalcq - avec une neige du Capitaine Longchamps en couverture (7 €)


Le Liégeois (d’adoption) Jean-Luc Dalcq est né dans la seconde moitié du vingtième siècle. Depuis, il a inventé le conceptualisme subjectif, c’est-à-dire l’art de voyager autour de son chanvre ou de son chancre, selon les jours ; il a été rédacteur publicitaire mais s’est repenti ; il a écrit des textes en tous genres (nouvelles, roman, poèmes licencieux ou non, aphorismes, contes, chansons...) ; il est compositeur, interprète, powète, philobof et explorateur (de l’existence).

Nous n’en saurons pas plus.

 

Échantillons :

Face à la plus-value de la connerie ambiante, soldez votre intelligence !

Noël au bacon, pâtes au jambon.

Ce n’est pas parce que l’argent n’a pas d’odeur que les pauvres puent.

Lorsqu’on fait les choses à moitié, il faut toujours les faire deux fois.

À peine chômeur et désappointé.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire