" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

dimanche 14 juin 2015

Huruki Murakami ; " L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage "




Ils étaient cinq amis dans un lycée à Nagoya, Japon.
« Les deux garçons s’appelaient Akamatsu – Pin rouge -, Ômi –Mer bleue -, et les deux filles, respectivement Shirane – Racine blanche- et Kurono- Champ noir. » Et le troisième garçon était Tazaki qui n’avait absolument aucun rapport avec une couleur.
Bleu, le sportif qui ne se prend pas la tête ; Rouge, l’intellectuel, le penseur ; Blanche, la mignonne jeune fille ; Noire, la comédienne plein d’esprit ; Tsukuru Tazaki, le beau garçon bien éduqué.
Un jour, Tsukuru apprend que ses amis ne veulent plus le voir, qu’il ne fait plus partie du groupe.
Pourquoi ? Pas de réponse.
Tzukuru tombe dans une profonde dépression, pense au suicide. Tout au long de ces plus de 360 pages, il va tenter de connaître la raison de cette décision brutale en rencontrant un par un ses anciens amis, sauf Blanche, décédée tragiquement.

Un récit tout en finesse, presque ouaté, signé par une de nos plus fameux écrivains contemporains.


Extraits :


-  Vois-tu, je ne suis pas Dieu, je ne domine pas le temps.

-  Ce sont les parents qui apprennent à gazouiller leurs petits, avait expliqué Eri. Puis elle avait souri. Avant d’arriver ici, je ne savais pas que les oiseaux devaient apprendre à chanter.


-  Il est propriétaire d’un petit appartement de deux pièces dans une jolie résidence, bien située, proche du centre –ville. Il n’a contacté aucun prêt. Il ne boit pour ainsi dire pas, ne fume pas, n’a aucun passe-temps coûteux. A vrai dire, il ne dépense presque pas. Non qu’il cherche à épargner ou même à mener une vie d’ascète, simplement, il ne voit pas très bien comment dépenser son argent. Il achète parfois des CD ou des livres, mais il ne s’agit pas de grosses dépenses. Il préfère manger chez lui plutôt qu’à l’extérieur, il lave et repasse lui-même ses draps.  Il n’est en général guère bavard, il est extrêmement timide et, en présence de plus de trois personnes, il préfère qu’on fasse comme s’il n’existait pas,  il est assez peu sociable mais pas complètement solitaire non plus. Dans une certaine mesure, il s’adopte à son environnement. S’il ne cherche pas à rencontrer des femmes de sa propre initiative, il n’a jusqu’à présent pas manqué de partenaire. Il est célibataire, il a un visage plutôt agréable, est discret, il s’habille correctement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire