" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

lundi 11 août 2014

Jean d'Ormesson : " L'enfant qui attendait un train "




Tout est dans le titre. Qu’elle est adorable cette très émouvante histoire d’une quarantaine de pages (écrit GROS), racontée par Jean d’O ! Une fable qui devrait être lue à tous les enfants  gravement malades car elle fait voyager à l’intérieur de la tête (n’est-ce pas d’ailleurs le propre des contes ?).


Cinq étoiles sur cinq. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire