" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

dimanche 20 juillet 2014

Alain Rousseaux : " Retrouver et conserver sa santé par le sauna "







Un excellent livre qui fait le tour d’une activité assez particulière, il faut bien le dire : le sauna. En dix chapitres particulièrement explicatifs dont : un bref rappel historique, la peau, le sauna finlandais, l’utilisation du sauna, les maladies, l’effet du sauna sur les organes du corps, conseils divers…

Voici un rapide b a ba :


Extraits :


-  Aux premiers signes, le Finlandais choisit en priorité le sauna, et il est vrai, que pour enrayer les maladies hivernales, une bonne sudation est souveraine. Les séances peuvent être renouvelées pendant deux ou trois jours consécutifs, jusqu’à ce que l’épuration ait lieu. La fièvre a alors disparu, les douleurs ont cédé et les forces revenues.

-  Le plus important est le temps à prévoir, une séance hebdomadaire dure 1 heure 30 s’il l’on envisage 3 passages dans la cabine, suivis de 3 repos. Il est impératif de prendre son temps, les soucis doivent être laissés au vestiaire. Si le temps manque, on réduit le nombre de passage dans le sauna plutôt que d’escamoter les repos.

-  Le sauna se prend avant de manger et si quelques aliments ont été pris, leur digestion doit être achevée.

- Le sauna se prend, complètement nu,  assis, les jambes allongées sur la banquette ou repliées, les genoux vers la poitrine. Cette position réduit les différences de température entre la tête et les pieds.

-  L’amaigrissement et le sauna. Que de bêtises dites et que d’erreurs au nom de l’amaigrissement. Pour maigrir il n’y a que deux façons de procéder : réduire la ration alimentaire au-dessous de ses besoins quotidiens pour obliger le corps à puiser dans ses réserves glucides et lipides afin d’assurer sa survie. ( ... ) ou augmenter la dépense par un accroissement d’activités ( sports par exemple)



Quelques infos :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire