" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mardi 8 avril 2014

Patrick Buisson : " Le Paris de Céline "


Une magnifique biographie de L.F. Céline agrémentée de très nombreuses illustrations. Un beau livre très agréable à lire, célébrant à l’envi, ce haut personnage de la littérature française, singulier et de tout premier ordre.



Extraits :


- (Céline) présentant l’école comme «  la grande mutilante de la jeunesse «  .

-  Du coup, Céline ne va pas lésiner sur la couleur locale pour décrire Clichy-la-Garenne rebaptisée La Garenne-Rancy. C’est tout rebut et jus de fumée. Plus moche et plus calamiteux y a pas.

-  Dans cette cour des miracles, face à ce sordide contact, le docteur Destouches ne baisse jamais la garde. «  Faire confiance aux hommes, c’est déjà se faire tuer un peu «  (…) Sa philosophie de poche est simple à résumer : pauvres ou riches, y en a pas un pour racheter l’autre. Sa devise est celle d’Epictète : «  Souviens-toi de te méfier. »

- La partie la plus populaire de la rue Lepic, c’est la couveuse à génies. Il s’en est développé à chaque numéro ou presque et pas des minces, la plupart travaillant du pinceau ou de la plume : Van Gogh, Renoir, Utrillo, Degas, Forain, Courteline.

- En 1814, les cosaques envahissent les cabarets de la Butte-Montmartre. La discipline militaire limitant la consommation d’alcool, ils lancent aux tôliers un «  bistro « , signifiant qu’ils veulent être servis «  vite «  afin de ne pas être repérés par leurs officiers. Le terme était promis à une riche postérité … Aujourd’hui encore, il désigne un café où l’on peut boire un verre au comptoir et manger rapidement un morceau.
L’écriture de ce livre a suscité chez Patrick Buisson le tournage d’un film «  Paris Céline «  avec pour guide Lorànt Deutsch, disponible en dvd et dont voici, en bonus, la première partie (vous trouverez facilement la seconde partie 2/2)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire