" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

dimanche 3 février 2013

Georges Simenon : " L'Ours en peluche "




Curieux roman que cet «  Ours en peluche. Imaginez que vous soyez le double de l’obstétricien Jean Chabot, son ange gardien, que vous soyez juste, là, à côté de son cerveau. Vous voyez donc bien son épouse, son fils qui veut devenir reporter, sa fille qui veut être actrice. Vous voyez également sa mère qui déteste les riches, sa secrétaire Viviane. Vous le voyez opérer dans son hôpital, rassurer ses patientes, … Pourquoi donc finirez vous par tuer quelqu’un ? A cause de la fatigue accumulée car vous ne dormez jamais plus que 6 heures par jour et vous ne prenez jamais de vacances ? Parce que vous avez dépassé vos limites ? Mais il y a peut-être d’autres raisons, plus enfouies, celles-là ?

Oui ! Vraiment un drôle de roman que cet ours ; mais un brillant, une fois de plus !

Extraits :


-  Elle avait vingt-quatre ans et, à ses yeux, un homme de quarante-neuf ans était déjà un vieillard.

-  (à propos de Chabot et de Viviane qui sont amants)
Ils ne s’embrassaient pas, ne se serraient pas la main.

-  Je pourrais aussi t’appliquer des tests … Tu te souviens de celui de Catell, (…) le test de Rorschach (…) le teste de Mira où l’on peut mesurer son degré d’agressivité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire