" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mardi 11 décembre 2012

Gouvy en 1961



 Richard Nizette Bonsoir,
Je crois reconnaître sur cette photo.
En haut de gauche à droite : Robert Winand, Richard Lanners, Etienne Clotuche, Mathieu Germay, Etienne Choffray, Bernard Clotuche.

Au milieu : André Paquay, Roland Bechet, Serge Renard, Claudy Klein, Jacky Parmentier, André Parmentier, René Clotuche, René Boulanger, l'instituteur Mr. Legros.
En Bas : Jean Claude Guillaume, Jean Felten, Serge Neybuch, Dany Leyens, Jacky Hay, Claudy Bovy,


Immense commune – une des plus grande du royaume –  les 23 villages qui constitueront dans les années ‘70 la commune de Gouvy,  est également très peu peuplée (un bon 4000 âmes). Il ne s’y passe pas grand-chose de sensationnel à part un office religieux un peu solennel – mais si peu !-, un match de foot, … et c’est à peu près tout. Mais ne dit-on pas que les communes heureuses n’ont pas d’histoire (comprenez de sales histoires)…
Dont acte. Feuilletons quelques pages du journal l’Avenir du Luxembourg

- Vendredi 10 mars 1961
Football Neufchâteau-Gouvy. A Neufchâteau, les gens de Gouvy emportèrent non seulement les points mais aussi les derniers espoirs chestrolais d’enlever le titre. Les représailles furent terribles. Tandis que M. Dominique était traité de Lulumba, le délégué visiteur reçut un seau d’eau à la tête et le linesman visiteur dut se sauver, ayant reçu à la tête un morceau de bois. Nous avons reçu de Gouvy une note où l’on peut lire notamment : «  Est-ce l’effet du soleil espagnol, mais le terrain devint une arène et le public paraissait avide de sang ! Nous avons entendu crier : nous voulons du sang ! Je vous le jure, amis sportifs qui me lisez, vous qui suivez les matches de divisions nationales, vous perdez votre temps : le spectacle est ailleurs ! « 

-  Cinéma à la salle «  Chez Nous «  avenue Noël à Gouvy en 1961
«  Chiens de Baskerville «  film d’épouvante
«  L’inconnu du Nord express «  film d’épouvante
«  Babette s’en va en guerre «  film satirique et comique dont l’’action se déroule à l’époque de l’occupation et de la résistance française
«  La vache et le prisonnier «  comédie avec Fernandel (pour tous, légères réserves)
«  Le  Journal d’Anne Frank « 
«  Le Bossu «  c’est évidemment tiré du célèbre roman de P. Féval. Si tu ne viens pas à Lagardère, … tout y est (pour tous, lég. réser.)

- Mardi 8 août 1961
Le dimanche 13 août aura lieu à Bovigny l’inauguration de la nouvelle maison communale. Les invités se réuniront à 14h45 à l’école communale des religieuses.

-  Cinéma à Limerlé, Steinbach, Rettigny (patronage) en 1961

«  Typhon sur Nagasaki «  film exotique
«  La famille Trapp «  biographie où sont mis à l’honneur l’esprit de famille et les croyances religieuses
«  Vive les vacances «  histoire amusante et farfelue contée avec verve
«  L’homme qui en savait trop «  thriller très attachant

- Mercredi 6 septembre 1961
Gouvy a fêté, dimanche, les cinquante ans de sacerdoce d’un de ses enfants, M l’abbé Emile Maréchal. Le jubilaire avait vu le jour en 1886, dans une maison de la rue de la Gare, et y est revenu en 1954, non pour y jouir d’une retraite mille fois méritée, mais bien pour rester au service de l’Eglise. C’est ainsi que, chaque dimanche, M l’abbé Maréchal officie encore à Salmchâteau tout en étant en semaine à la disposition des habitants de Gouvy. Chaque jour, on peut le voir dans cette chapelle du quartier de la Gare, chapelle qui est en quelque sorte son œuvre. (…) M l’abbé Maréchal débuta son ministère au séminaire de Bastogne (…) il fut également professeur au collège St Joseph à Virton (…)
(ce dimanche) La foule escorta le jubilaire à la chapelle de la Gare (…)  M. de Potter, président du conseil de fabrique offrit le cadeau de la paroisse : une chasuble verte

- Vendredi 6 octobre 1961
C’est très prochainement que vont reprendre à Vielsalm, à Gouvy (…) les séances de ciné-forums qui ont, d’ailleurs, connus un très beau succès la saison dernière. Toutes les séances débutent à 20 heures. L’abonnement aux cinq soirées de la saison revient à 80 frs. Au programme : nuit de Cabira – Guendalina – de l’or en barre – Dieu est mort – mon oncle.

- Samedi 21 et dimanche 22 octobre 1961
Limerlé. Dimanche dernier, grâce au dévouement de la jeunesse masculine, le village de Limerlé vécut une kermesse remarquable. Sous un soleil radieux, en  présence d’une foule nombreuse, un match de football permit à l’équipe de Limerlé de vaincre l’équipe de Steinbach par 4 buts à 1. M. le curé, après avoir remis la coupe de la victoire, offrit à l’équipe de Steinbach la récompense du mérite sportif. Des courses populaires mirent en compétition les jeunes et les vieux animés du désir d’amuser les nombreux spectateurs. Rires, applaudissements, tournées généreuses de l’amitié créèrent durant toute l’après-midi un climat de gaieté qui prouvèrent que des vrais Godins, il en existe encore !

-  Mercredi 26 octobre 1961
Les artilleurs de Gouvy s’en sont donnés à cœur joie dimanche à Petithan. Onze fois, ils ont forcé le goalie local à aller repêcher le cuir au fond de sa cage (…) Score 2-12 (…)

-  Mardi 8 novembre 1961
Gouvy vient de livrer son sixième match sans défaite. Les «  Frontaliers » détiennent la grande forme et ils l’ont encore prouvé dimanche en réussissant un carton à Ochamps, 0-7 (…)

- Jeudi 23 novembre 1961
«  Parce que la province est peu peuplée, les transports en commun sont, dans le Luxembourg belge, un élément essentiel du niveau de vie « 
(…) la Sncb communique. Gouvy, remise aux locomotives – Poste de visite wagons et poste d’entretiens voitures.
Machinistes, chauffeurs, conducteurs : 30 agents – Fonctionnaire : 2 agents – Ouvrier : 47. Total : 79 agents.

-  Mercredi 29 novembre 1961
Redoutable sur leur terrain, les Frontaliers n’ont laissé aucune chance à leurs visiteurs de Mormont. (…) au quart d’heure, Roland Laloux avait déjà scoré à deux reprises. Lanners fit monter le score à 3-0. (…) Au final : 3-1.

-  Samedi 2 et dimanche 3 décembre 1961
Le chemin de croix de Maringer, acquis il ya a six ans par l’abbé Maréchal est maintenant placé dans le fond de la chapelle à Gouvy


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Et dans l’ »Annonce de Vielsalm » :



- Annonce de Vielsalm, samedi 1er avril 1961
Pour passer d’agréables soirées «  Au Harnais » à Gouvy. Graphisme : Joseph Bontemps



- Samedi 24 juin 1961
Suppression de la ligne Libramont-Gouvy



- Samedi 5 août 1961
Population des communes de la région



- Samedi 9 septembre 1961

Jubilé de l’abbé Emile Maréchal


Merci au journal l' "Annonce de Vielsalm "  !
Merci à la bibliothèque Albertine de Bruxelles  !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire