" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mercredi 22 février 2012

Prendre les devants face à l'euthanasie




La mort est une maladie mortelle. De toute façon, tout le monde doit y passer. C’est tant pis, c’est tant mieux, ce n’est que justice,… comme vous voulez.
Chacun est, peu ou prou,  terrifié ou un tantinet angoissé à l’idée de savoir comment tout cela se déroulera. De préférence, nous souhaitons tous et toutes, et tant qu’à faire, de ne pas terminer comme un légume pendant des décennies ou que l’on s’acharne à vous maintenir en vie à l’insu de votre plein gré. En Belgique, nous avons la possibilité d’avoir recours à l’euthanasie. Le mieux est de remplir un document ad-hoc que vous pouvez trouver à l’administration communale, et il faut faire la démarche. Ainsi, je me suis rendu à la mairie du quartier Sainte-Marguerite à Lîdge . En illustration, vous pouvez voir la première des quatres pages que l’on vous donnera à remplir (ce qui ne présente pas trop de difficultés).
Rappel de la loi belge :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire