" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

lundi 13 juin 2011

Georges Simenon : " Une vie comme neuve "








Maurice Dudon, comptable et célibataire, mène une vie bien solitaire à Paris. Il a de petites manies : chaque vendredi, il détourne deux mille francs de la comptabilité de son patron, qui n’y voit goutte ou bien il rend visite à une « fille « , là-haut , à l’étage, derrière un rideau rouge.

A la suite d’un heurt avec une voiture, il est subitement chouchouté par monsieur Lacroix-Gibet ( des célèbres vins Gibet ) , par monsieur Mallard ( du célèbre restaurant Mallard ) , par Anne-Marie, infirmière privée. M. Dudon reste cependant toujours aussi écrasé, empêtré dans ses péchés. Il va d’ailleurs se confesser régulièrement mais rien ne s’arrange, en fait. Comme la plupart des humains, Maurice Dudon ne s’élève pas, il tourne en rond, sur lui-même.

Un excellent « Simenon « avec des pages remarquables comme la description de l’accident et des instants qui suivent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire