" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mercredi 18 mai 2011

New York, mai 2011 : que du bonheur !






Marie sous le Cube Rouge














Statues du MOMA, danse














Les Quatre Arbres de Debuffet



















Cathédrale Saint-Patrick










Une première pour mon amie , Marie. Une cinquième pour môa. Peu importe, New York, il fallait qu’on la voit, nous deux, pour la croire… Et ce qui fut rêvé fut vécu, et bien vécu ! Oufti !

- Vendredi, 13 mai. Taxi pour l’aéroport car le vol était pour 9h45 et il s’agit d’ être sur place trois heures avant le décollage. Pour rappel : un bagage dans la soute de l’avion par personne, le reste est payant. Pas de liquide dans le sac emmené à bord ( boisson par exemple ) ni de nourriture périssable, ni de canif ou tout autre objet coupant. - ça sent le vécu, là, pour le coup -. Rangée de trois sièges mais comme l’avion n’est pas rempli, nous les avons occupé à deux ( espace vital si possible-merci, dont acte ! ). Hop, nous voilà en l’air ! Plusieurs services de boissons et un dîner. Nous suivons le vol sur écran :

« durée de vol : 6h25 – distance : 6.082 km – vitesse de croisière : 1.050 km/h – altitude maximum 11.150 mètres – température extérieure : - 60° « . Décalage horaire : 6 heures.

Arrivée à 11h30. Passage à la douane et récupération des valises sans problème . Au bureau d’information des navettes, un minibus fut appelé. En route pour la Grosse Pomme que nous découvrons, petit à petit, grandissante, imposante, par Downtown. « C’est quand même grand ! « .

Notre hôtel , Belvedere, 319, West 48th Street, Manhattan, New York 10036.

www.belvederehotelnyc.com.

Portiers, accueil agréable, immeuble style art-déco. A signaler que l’on nous a réclamé à l’inscription, notre carte de crédit. Le numéro servira à avoir pour eux l’opportunité de se couvrir en cas de litige ( c’est , je crois, une règle qui est entré dans l’usage du temps actuel ). Nous logions, en chambres séparées, au 14 ème étage. Grande chambre, spacieuse, de l’ordre de 30 mètres carrés, plus les toilettes, douche, coin cuisine, penderie. Lit biggest. Net et propre. Et la cerise sur le gâteau, une vue Skyline d’une rafale de buildings. The Top ! Hôtel avec une excellente isolation, calme. Vous l’avez deviné : à recommander ! Il se situe à 10 minutes de Times Square. Tant que j’y suis, le breakfast est présenté sous deux formes : le continental ( salade de fruits, pains divers, fromages, charcuteries, confitures, lait, thé, café, etc…) à 13,95 $ et l’American ( biggest ) à 19,95 $. Nous avons opté pour le continental et c’était excellent tout comme la salle et le service d’ailleurs.

Métro pour Downtown. Passage le long de Ground Zero. Mais nous étions venus pour admirer le Cube Rouge de Isamu Nogushi, situé sur Broadway, Liberty Street, dans le quartier financier ainsi que, tout près, au Chase Manhattan Plazza, William Street, la sculpture de Jean Dubuffet, « Les Quatre Arbres « .

Nous avons traversé Times Square, en nous arrêtant ça et là, le souffle coupé, avant de regagner l’hôtel pour un repos bien nécessaire.

- Samedi 14 mai.

Nous reprenons contact avec la Grosse Pomme. Passage par le Rockefeller Center, la cinquième Avenue. Voici la cathédrale Saint-Patrick, waouwww ! A l’intérieur, un office religieux, des litanies, beaucoup de fidèles.

Grâce à notre city pass, nous pénétrons dans le Moma ( musée d’art moderne ) qui abrite l’une des plus belle collection d’art moderne au monde. Artistes du fin du 19ème et 20 ème siècle, tel Picasso, Monet, Dali, Delvaux, Van Gogh, ... Une exposition temporaire avec les guitares de Picasso ; et puis les statues dans un jardin qui ont ravi Marie et pour lesquelles elle a posé en guise d’hommage , de reconnaissance. Un tout grand moment de notre voyage ! Dîner à la cafétaria.

Après-midi, The New Museum ( musée d’art contemporain ) sur Bowery Street, 235. Uniquement pour amateurs très avertis !

Nous avons déniché un chouette café-restaurant : Bar Bossa, Elisabeth Street, east 232. Petites tables rondes, clientèle jeune, cadre joli, frais. A recommander vraiment ! A deux ou trois maisons plus loin, dans ce quartier branché, Marie a acheté dans une galerie, un robot, de conception art contemporain.

Passage par Washington Square, remontée de la Cinquième Avenue, the Flatiron et visite au sommet de l’Empire State Building ( faut le faire une fois dans sa vie ). Ce sera tout pour ce samedi.

- Dimanche 15 mai.

Breakfast continental. Métro pour le Guggenheim, ce musée situé près du Central Park et qui abrite les œuvres majeures de nombreux artistes du 19 et 20ème tels, Chagall, Picasso, Franz Marc, Modigliani, Kandinsky, Leger, Manet, …

Promenade dans le Central Park au niveau du réservoir. Métro jusque Brooklyn. Vue remarquable sur Manhattan, avec deux mariages et limousines comprises sur le quai près de Old Fulton Street. Traversée du Brooklyn Bridge, waououww ! Nous sommes repassés par le Bar Bossa pour souper. Vite à Battery Park pour apercevoir la Statue. Et nous avons terminé par Grand Central.

- Lundi 16 mai.

Mince ! C’est déjà terminé. Il pleut. Courte promenade à Central Park et visite de la Trump Tower. Départ pour Newark Airport avec une navette et dernier repas là-bas, avec un bon set de sushis et de makis. Mioum !

Comme je l’ai indiqué sur les rares cartes postales envoyées à des proches, je pourrais résumer ce supérieur city trip par ces mots :

« New York + la compagnie de Marie = que du bonheur ! «

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire