" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

jeudi 28 avril 2011

Nao-Cola Yamazaki : " Ne riez pas de mon histoire d'amour "





















Yuri, 39 ans, est la professeur de dessin de Isogai, 19 ans. Elle lui propose de faire son portrait. Ainsi va naître ce que l’on peut appeler un peu plus qu’une amitié.

L’auteur de ce court roman est une femme et le narrateur est un homme. Cette histoire est excessivement fraîche, aussi délicieuse, aussi surprenante qu’un sushi-set dans un bon restaurant japonais inconnu.

Extraits :

- Les filles ne seront jamais votre soutien. Elles changent d’humeur sans cesse. Elles disent des choses qu’elles ne pensent pas. Et après ça, elles veulent être « comprises ».

- Dès que j’entendais « Moi, je «, ça me tapait sur les nerfs. Je me demandais bien comment on pouvait passer tout son temps à s’interroger sur ce qu’il y a en soi et sur ce qu’on a envie de faire.

- Ses épaules rondes. Si j’allais de l’épaule droite à l’épaule gauche pour mesurer l’écart en feignant de marcher avec deux doigts, je n’avais que deux pas à faire.

- L’idée d’avoir plaqué une fille aussi sympathique me fit éprouver quelque chose qui ressemblait à des regrets, mais enfin, me suis-je dis, c’était la vie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire