" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

lundi 7 mars 2011

Une chouette promenade à Liège
































Une promenade parmi d’autres mais peut-être que celle-ci visite quelques lieux parmi les plus incontournables de la Cité Ardente.

Supposons que vous veniez par chemin de fer. Evidemment vous allez tomber sur la gare Calatrava, classée dans le top 10 des plus belles gares européennes. Prenez le temps de l’admirer sous tous ses angles. Oufti ! Si vous avez une petite soif, la Grand Café vient d’ouvrir ses portes ou alors la place et la rue des Guillemins fourmillent de bistrots et restos.

Allez, on y va. Rue des Guillemins puis le Boulevard d’Avroy sur votre gauche. Vous pouvez marcher sur le côté droit ou traverser le parc qui ne manque pas de charme. A votre droite, les Terrasses mais nous y reviendrons torate, la statue de Charlemagne, cher à nos étudiants.

Puis nous voici déjà au carrefour des Boulevards-rue St-Gilles-Pont d’Avroy. Ici, vous avez le choix, soit vous continuez sur le Boulevard de la Sauvenière – à remarquer un des plus beaux édifices de la ville, la basilique St-Martin et ses coteaux, ses remparts. -, de jolies maisons de maître, déjà présentes en Avroy,

Soit vous empruntez la courte rue Pont d’Avroy ; à droite la cathédrale, sur votre gauche , rue Vinave d’île ( le célèbre quartier du Carré, rendez-vous des étudiants, n’est pas loin ), la rue des Dominicains, tout cela faisant partie de l’hyper centre, largement piétonnier. Puis le quartier Opéra et l’on se retrouve au début du Boulevard de la Sauvenière.

Nous traversons et empruntons la rue Haute-Sauvenière, traversons le carrefour du Cadran – un quartier hélas très ravagé par un urbanisme épouvantable, mais il reste encore quelques perles tout de même -. Rue des Anglais , l’Académie sur votre gauche, les escaliers et vous voilà rue Montagne Sainte-Walburge. Tout de suite sur votre droite, grimpez jusqu’au-delà de l’hôpital du Péri. Un tourniquet : vous entrez dans le site de la Ferme de la Vache. Vous pouvez visiter tout à votre aise, faire une halte sous les arbres, près du jardin communautaire et admirer déjà les points de vues. Le sentier qui longe la pâture est un endroit très insolite, vous vous croirez en pleine campagne. Tout au dessus, la rue Pierreuse archi connue elle aussi ( il ne tient qu’à vous ).

Dirigez-vous vers l’hôpital de la Citadelle. Deux beaux points de vue sur la Cité ardente vous y attendent : l’un près du haut monument, l’autre un peu plus bas, sur le Boulevard du 3ème Génie, qui donne sur le quartier St-Barthélemy. Merveilles ! ! ! Et ce n’est pas fini, continuez encore un peu à descendre le boulevard ( vous pouvez admirer en passant les remparts de la Citadelle ), là sur votre droite un sentier qui descend en zig-zag le bois des Carmélites. Un lieu absolument éblouissant, mis en honneur lors de la fête des Coteaux en octobre. Prenez-votre temps ! Le sentier aboutit sur la place St-Léonard mais vous pouvez le compléter en longeant le chemin de fer via la rue du Banneux, puis rue Vivegnis.

De la place St-Léonard, deux possibilités. Le rue En Feronstrée, avec, entre autres, l’îlot St-Georges, la collégiale St-Barthélemy, le Musée Cursius ou alors la rue Hors-Château, avec ses impasses, la Montagne de Bueren, le quartier du Musée de la vie wallonne. Il y a beaucoup à voir , à explorer, à découvrir … et on ne sait pas tout faire en un jour.

Place du Marché, la Violette ( l’hôtel de ville ), la place Rivoli, l’illustrissime Place Saint-Lambert au sujet duquel il y aurait tant à dire – en bien et en moins bien - ( mais pas le temps ici ). Prenons plutôt la rue Léopold, récemment ravagée en partie par un terrible incendie. Au numéro 24 , saluons la maison qui a vu le premier jour du plus illustre des Liégeois : le tout-tout grand romancier, Georges Simenon. Et rendons visite au quartier qui a vu son enfance : Outremeuse en franchissant le pont le plus ancien de la ville : le Pont des Arches. L’ église Saint-Pholien, la Place de L’Yser, Chaussée des Prés, St-Nicolas, la rue Puits-en-Sock, tout un quartier très populaire où se déroule la toute aussi célébrissime fête du 15 août.

Quai de l’Ourthe, rue Grétry, très populaire elle aussi. Voici que nous piquons sur le sentier Ravel, au pied du Pont Kennedy. Longeons et admirons la Meuse et ses ponts le long du quai Marcelis. Vous voici au Parc de La Boverie où vous avez tout le loisir de souffler un coup et d’admirer ce si joli endroit. Vous pouvez en faire le tour car notre promenade va bientôt se terminer en prenant le pont Albert qui vous amènera à votre point de départ, par les Terrasses, au parc d’Avroy , son Boulevard et le quartier des Guillemins.

Une belle façon de découvrir une des plus belles villes de notre pays. Si vous y allez au pas de charge, sans vous arrêter, il vous faudra trois heures. Si vous la préférez cool en vous attardant ici et là, comptez de 5 à 6 heures, et si vous êtes curieux, il vous faudra toute une journée ; ou plus , si affinités …

Bienvenue à Lîdge !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire