" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mercredi 16 février 2011

Instantanés de ma vie liégeoise ( suite 19 )


















- L’autre jour, et c’est déjà hier, je me vantais auprès de mon amie Marie des statistiques de mon blog : « Tu te rends compte , en moyenne 100 visites par jour ! ! ! « , fis-je excité comme une puce. Elle ricana, et me fit – très justement - remarquer que, rapport à tous les ordinateurs qui se branchent un peu partout quotidiennement en ce bas monde, ma performance de 100 visites était plutôt de l’ordre du … rikiki. J’avalai donc – douloureusement - la pilule et nous changeâmes de conversation : « Fait beau, hein ! « . Oups ! Tout est donc si relatif. N’empêche que môa, je suis très content ! Na ! Et vous remercie, amis internautes !

- Comme nous allons bientôt partir à New York, mon amie Marie et môa nous nous sommes offerts chacun un nouveau gsm, 4 bandes. Manière de rester en contact si on se perdait dans la Grosse Pomme ( m’étonnerait mais on ne sait jamais ). Lors, voila ti pas que mon nouveau G déconne. Je me rends donc dans un centre Mobistar. Là on me demande ma carte d’identité. En sortant, je constate que je ne la trouve plus ( la carte ) . Je fouille partout, les opérateurs également. Rien ! Donc, je suis rentré avec ma carte d’identité dans ce °*° center et suis sorti sans elle. Cherchez l’erreur ! Ya comme ça des choses inexplicables dans la vie. Non dî djû !

- Bientôt mes 60 piges ! Et pour ce évènement ( sic ! ), je me suis décidé à m’offrir le plus beau des cadeaux : arrêter de fumer. Voilà 12 jours que je me flanque des patches sur les hanches. D’après mon cama Guy, il faut quatre mois pour être certain de réussir le pari, donc d’ici de le 19 juin, ça tombe pile-poil. A suivre !

- La Poste a décidé de fermer son bureau rue Saint-Séverin dans le quartier de Sainte-Marguerite qui est justement le mien également ( de quartier ). Ce bureau est toujours plein comme un œuf. C’est dans l’air du temps : centralisation, restructuration, délocalisation. Tant pis pour le public, les personnes âgées, ceux qui ont des difficultés à se déplacer, et les petites gens.

Qu’est-ce que je peux râler, des côs ! ( c’est peut-être dû à mon sevrage tabacologique : y parait que cela rend teigneux… )

- Je suis allé faire un petit tour à la foire du livre ce jeudi. Bien que, l’âge aidant, mon agoraphobie commence à prendre tout doucement des allures inquiétantes, l’ambiance y était acceptable, le décor aéré, les espaces supportables. Un rapide survol de quelques stands sans m’attarder outre mesure à aucun d’entre eux.

A 14h, excellente conférence de Michel Carly sur un thème qui m’est de plus en plus cher : « Simenon et les Femmes ». J’en ai ramené le bouquin.

J’ai eu le grand plaisir d’y rencontrer, par le plus pur des hasards, mon cama Robert Schloune ( qui n’a rien contre les étudiants ) et nous avons deviser quelques instants de sujets divers et d’autres encore.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire