" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

vendredi 21 janvier 2011

Georges Simenon : " Vent du nord, vent du sud "








Du 13 novembre 1974 au 3 avril 1975

Encore une « dictée magnétique « de Simenon ( il enregistre tout ce qui lui passe par la tête sur un enregistreur à cassette ). Cette fois encore, il parle de ses enfants, imagine leur avenir ; de l’actualité de l’époque, de son intérêt pour les animaux, les oiseaux, les fleurs ; de ses petits ennuis de santé ; de son humilité et celle des autres qu’il réclame ou souhaiterait ; et encore et toujours de la tendresse qui s’est installée entre lui et Teresa, sa compagne, …

Une lecture extrêmement agréable et intéressante de bout en bout. 5 Etoiles !

Extraits :

- Les hommes, en général, ont un avantage sur les femmes. Ils oublient facilement les moments pénibles de leur existence pour ne se souvenir que des évènements heureux. La plupart des femmes, au contraire ( je dis la plupart car, bien entendu je ne les connais pas toutes ), ont tendance à garder, inscrites profondément en elles, la mémoire des heures sombres.

- Je continue à croire que nos moindres bobos, un gros orage, une pluie battante ou un ouragan peuvent influencer fortement notre comportement. Ce n’est pas ma grippette qui me fait parler ainsi. C’est une conviction profonde qui m’habite depuis que j’ai commencé à penser, c’est-à-dire depuis plus d’une soixantaine d’années.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire