" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

lundi 17 janvier 2011

Bill Bryson : " American Rigolos "









Bill Bryson est né en 1951 dans l’Iowa, Usa. Il a écrit – entre autres – des livres humoristiques sur ses voyages. Il a vécu et vit encore avec sa famille entre les Usa et l’Angleterre et ,semble t-il, passe une bonne partie de sa vie dans les avions et les aéroports. Dans « American Rigolos « , il décrit les petits travers des Américains, des gravos, des drôles, des ahurissants. Mais quel peuple n’a pas ses travers ? Une lecture bien agréable, rigolote à souhait, et parfois digne des plus grands, je veux dire plus connus, tel Woody Allen. Tout y est répertorié, analysé avec drôlerie : l’administration, les supermarchés, la publicité , les us et coutumes, les séries télé, l’informatique, le jardinage, les avions, …

Extraits :

- Je voyageais récemment à bord d’un avion de la Continental Airlines ( proposition de slogans publicitaire : « pas tout à fait la pire ! « .

- Toutes les serveuses américaines des Etats-Unis prient leurs clients de passer une bonne journée.

- Un bon conseil : ne plaisantez jamais avec l’autorité en Amérique, et, lorsque vous remplirez votre carte de débarquement, à la question : « Avez-vous jamais été membre du parti communiste ou pratiqué l’ironie ? « cochez bien la case NON.

- Sur la Sixième Avenue à New York, il y a un panneau électronique financé par un sponsor anonyme. Il s’intitule « l’horloge de la dette nationale « . La dernière fois que j’y étais ( en 1998 ? ), l’horloge indiquait une dette nationale de 4 533 603 804 000 dollars, soit 4 500 milliards de dollars, et ce chiffre augmentait de 10 000 dollars par seconde. Mais 4 500 milliards de dollars qu’est-ce que cela signifie ? Et bien essayons seulement avec 1 000 milliards. Imaginez que l’on vous enferme dans une chambre forte avec la totalité de la dette nationale des Etats-Unis et que l’on vous dise que vous pourrez garder tous les billets d’un dollar sur lequel vous aurez inscrit vos initiales. Admettons que ce geste vous prenne une seconde et que vous ayez la possibilité de travailler sans vous arrêter. Combien de temps pensez-vous mettre pour arriver à compter 1 000 milliards de dollars ? Allez, faites-moi plaisir, devinez ! Douze semaines ? Cinq ans ?

Si vous paraphez un dollar par seconde vous gagnerez 1 000 dollars toutes les 17 minutes. Après avoir travaillé douze jours non-stop, vous aurez votre premier million de dollars. A ce rythme, il vous faudra 120 jours pour accumuler 10 millions et 1 200 jours – plus de trois ans – pour arriver à 100 millions. Au bout de 31,7 années, vous serez devenu milliardaire et dans presque mille ans vos aurez une fortune comparable à celle de Bill Gates. Mais il vous faudra patienter encore 31 709,8 années avant d’atteindre votre premier millier de milliards de dollars, et alors vous ne serez qu’au quart de la pile d’argent représentant la dette nationale américaine.

Post scriptum de TAILLE : en 2011, la dette nationale des Etats-Unis n'est évidemment plus de 4 500 milliards de dollars vu qu'elle s’élevait à 12 500 milliards de dollars en mars 2010

Horloge de la dette publique mondiale ici :

http://buttonwood.economist.com/content/gdc

Help !

Au secours !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire