" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mercredi 1 décembre 2010

Instantanés de ma vie liégeoise ( suite 18 )


Liège au XVI siècle en 3 D

Histart




- Dans notre série « Lîdge, c’est bien, c’est même très-très bien. A condition d’en sortir … » et manière de fêter dignement mes 60 piges ( on s’étonne, on s’étonne … ! ! !), mon amie liégeoise, Marie, et môa avons décidé de nous offrir un bonus : une chouette escapade à New York, en mai 2011. Oufti ! Le super-pied ! A suivre donc …

- Cin milliards dî d’jû qui fait freu vô châle ! Offensive prématurée de l’hiver, température polaire, comme on dit à la téloche, accentuée par un froid pîquant.Brrr !!!. Les chalets de Nowwël, de fin d’année sont déjà ouverts. J’y passe furtivement jeter un coup d’œil ici et là et me baigne de cette ambiance particulière, il faut le dire. Qu’énne affaire à Lidge ! Il s'y passe toujours quelque chose de festif : après la foire du Boulevard d'Avroy, la féérie des feuilles automnales, en voici d'autres, les chalets et last but not least, la féérie de la neige, comme dirait une mienne amie ...

A signaler, entre autres, une expo de vues virtuelles en 3 dimensions de notre bonne cité au XVI é siècle qui se tient à la cathédrale du 3 au 31 décembre. Elle est organisée par l’asbl « Histart « , signée par Jacques Robert ( natif de Gouvy ), Roland Manigart et Claude Talmasse et c’est gratuit.

- L’autre jour, un gamin surnommé Louis ( joli prénom qui revient à la mode ) aperçoit un ouvrier communal en tenue de travail colorée. Il s’exclame, prenant sa mère à témoin : « Oh, maman, regarde : un travailleur ! « . Ben ouais, m’ p’tit fî, il ne faut pas croire : y en a encore qui bossent par chez nous contrairement à ce qu’on te bassine à la télé, à longueur de journée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire