" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

dimanche 21 novembre 2010

Georges Simenon : " Touriste de Bananes "


















Oscar Donadieu est le fils d !un célèbre armateur de La Rochelle. Mais la famille fut frappée de malheurs divers et la notoriété, la fortune sont loin derrière lui. Oscar a taché de vaincre ses peurs, a essayé de se surpasser, où tout simplement de se réaliser, comme on dit, mais y est-il arrivé ? Il gagne Tahiti espérant vivre en symbiose avec la nature, coupé de tout. Mais cela est-il possible ?

Une fois encore avec Simenon, nous nous approchons doucement mais surement du bord de l’abîme, jusqu’à sans doute y plonger complètement avec effroi. Encore un miroir de cette facette toujours si extraordinairement développée dans chaque roman de l’auteur. Et si tout n’était que vanité ? Erreur, errances, tromperies … fatuité de toutes nos vies de petits hommes !

Extraits :

- C’est une expression à nous pour désigner certains passagers qui partent pour les îles avec l’idée d’y vivre une vie naturelle, loin du monde, sans souci d’argent, en se nourrissant de bananes et de noix de coco ( … ) Dans quelques mois, anémiés, malades, ils se présenteront à la police ou à leur consul pour se faire rapatrier.

- C’était un ancien capitaine de goélette, qui avait décidé un beau jour de ne plus voir personne et qui était venu s’installer au-dessus de la Cascade, à un endroit difficilement accessible. Il y avait vécu des années, puis, un beau jour, on l’avait retrouvé mort, debout, appuyé à la table qu’il s’était construite.(…)

Car il avait fait comme les bêtes qui, quand elles se sentent malades, se dressent coûte que coûte, pour mieux lutter, dans l’épouvante de rester couchées à jamais …


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire