" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

lundi 15 novembre 2010

Assimil a de l'humour
















Je me suis mis en tête de réapprendre le Néerlandais ( je sais, j’suis un peu psychiatrique ! ). Le journal « La Meuse « propose, depuis déjà quelques semaines, l’achat de cours Assimil. Dans le premier, on peut lire ce texte :

Bij de ontvanger / Chez le percepteur

1. Heeft u een huis / Avez-vous une maison ?

2. Neen, il heb geen huis / Non, je n’ai pas de maison

3. Heeft u een flat ? / Avez-vous un appartement ?

4. Nee, ik heb geen flat / Non, je n’ai pas d’appartement

5. Heeft u een wagen ? Avez-vous une voiture ?

6. Nee, il heb geen wagen / Non, je n’ai pas de voiture

7. Wat is uw salaris ? Quel est votre salaire ?

8. Ik heb geen salaris / Je n’ai pas de salaire

9. Ik heb geen werk / Je n’ai pas de travail

10. Maar wat heeft u dan ? / Mais qu’avez-vous alors ?

11. Ik heb een vrouw, zes kinderen en schulden / J’ai une femmes six enfants et des dettes

Attends toua ! Tu cherches la provoc, le conflit ouvert, ou quoi ? Dois-je comprendre que c’est la perception qu’ont nos « amis « flamands de nous, Wallons et Francophones ? Un mec avec rien dans les mains, rien dans les poches sauf une femme , une flopée de mioches et des dettes.

Nous frôlons, une fois de plus, l’incident diplomatique, là …

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire