" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

samedi 26 septembre 2009

Françoise Bastin en visite à Liège





Françoise Bastin et une de ses merveilles !















Françoise Bastin et son amie Géraldine




Frances, c’est ainsi que je la surnomme, par écrit uniquement. Elle apprécie les surnoms et les mots gentils qui enjouent sa personnalité. Nous nous sommes bien connus du temps où elle était présidente de la maison des jeunes de Gouvy en 1979,80,81. Elle était étudiante à la fac de droit à Louvain-La-Neuve. Elle a fondé une p’tite famille, là-bas, tout près de Cologne. Elle est gentille, Frances, car elle me dit avoir oublié mes stupidités, mes lourdeurs de l’époque … Elle est une des très rares personnes qui s’intéressent un peu à bibi : nous nous sommes toujours revus – en tout bien tout honneur ! – et écrit des lettres ou des cartes de vacances. Et puis sur le net, aussi. Hier, elle m’a signalé qu’elle se trouvait à Lîdge aussi je me suis empressé d’aller la retrouver. Attends-toua ! Déjà qu’on ne se voit que toutes les dix lunes ! Nous bavardons, toujours avec le même schéma, parlant de nos vies, celles de ses frères et sœurs, de sa maman, de son mari et ses enfants, … Môa de mes nouveaux ami(e)s, de mes sœurs, … Puis de connaissances communes. Elle m’a proposé d’aller voir « Antichrist » de Lars von Trier. Oufti !: quel choc ! ( voir autre article ). En général, on se fait un p’tit resto, mais là nous n’avions plus faim … Gloups ! Va pour un bistrot où nous avons continué à papoter ( surtout môa, tu connais l’engin ! ).

Pas à dire : quelle jolie et très agréable fille ! Pour les ceuses qui ne la connaissent pas, elle est d’un abord très simple et réfléchie, sensée et sensible, excellente organisatrice, sportive, grande lectrice et voyageuse, assez intello ( dans le bon sens du terme ). Puis elle est minouche et une de ses caractéristiques est son rire éclatant, coloré, mioum ! Elle a un cœur d’or et je l’apprécie beaucoup-beaucoup, ma Frances ! Na !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire