" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

samedi 12 septembre 2009

Les Carnets de Théodore Monod



Théodore Monod est un personnage comme on les aime ( parfois ) : hors normes. Un passionné des déserts africains tout au moins. Chrétien, protestant, ascète, végétarien : tout un programme, dur-dur pour un seul homme, serais-je tenter de dire …. Ce livre m’a été conseillé par une collègue ès-bénévolat. J’ai été moins intéressé par ses descriptions de la vie dans le désert qui n’est pas ma tasse de thé. Mais ses réflexions pertinentes à propos du végétarisme, par exemple, ou « militante « pour le respect que nous devons à nos amis les animaux m’ont paru appréciables. Des propos que l’on pourrait trouver d’une évidence certaine – ou d’une certaine évidence – mais il faut remettre ces carnets dans le contexte de leur temps : toutes ces notes datent de 50, 70, 80 ans, et je pense que l’on peut les qualifier d’avant-gardistes, pour cette époque-là. Et pour la notre d’ailleurs car que d’évolutions devons nous encore accomplir avant d’arriver à une juste civilisation !

Quelques notes donc

- « " Dieu n’a aucune action sur le monde matériel « .

15 mars 1920

Gloups ! La phrase est d’importance et on peut alors s’interroger presque jusqu’à l’infini …

- « " Le célibat sans base religieuse est un non-sens périlleux. ( …). Je suis le premier à convenir qu’il s’agit d’un état physiologiquement anormal qui ne peut pas ne pas déclencher des troubles variés, à la fois physique et mentaux. «

29 novembre 1925

Gloups ! Encore une bonne approche môa qui ait toujours considéré que le célibat ( le non-mariage ) est une tare.

- « " Toute destinée humaine trouve devant elle deux problèmes à résoudre et dont dépend son sort éternel : la question religieuse et la question sexuelle. «

28 mai 1935

Va en tout cas pour la seconde. !

- « " Placement d’argent : tout gain est immoral qui ne correspond pas à un travail effectué ( surtout si ce gain est spéculé ).( …) L’idéal ( on en peut naturellement pas conserver son argent dans une armoire ) serait une banque ne distribuant pas d’intérêt. Ce qui me gêne, ce sont les titres. Sait-on de quelles férocités l’on se fait complice responsable, en soutenant telle société minière, ou coloniale, ou ferroviaire . "

4 août 1929


Plus le végétarisme et le respect du monde animal ici :

http://catinus.blogspot.com/2009/10/theodore-monod-et-le-vegetarisme.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire