" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

vendredi 11 septembre 2009

10 heures à London-Town


Le problème quand on effectue une escapade à Londres ou partout ailleurs, c’est que l’on se fixe, trop souvent, un plan de visite plus que fou et … irréalisable : tout voir dans un minimum de temps. Dont acte et c’est ce qui s’est encore produit ce jour . « Tu es trop conventionnel ! « m’a balancé la Punkette. Pas mieux ! Elle s’en fiche de voir et de s’accaparer de plein de chôses. Elle préfère la quââlité à la quantité ! Et puis j’avais encore oublié qu’elle a une sainte horreur de la foule. Camden Town était un très mauvais plan : Des « made in China « , merci bramin de cô, mais y en a à Lidge, à Bruxelles, me lança l’insolente. J’avais encore oublié qu’elle n’apprécie que la classe, l’inédit, le truc qui sort des sentiers battus. J’aurais peut-être dû lui offrir le rouge manteau, plutôt vintage, à 159 livres mais je suis entré dans une période de récession et d’économie …Taqua voir ! Radin, va ! Enfin , nous avons parcouru quelques rues de la City, traversé The Tower Bridge, arpenté un quai de la Tamise, fréquenté trois pubs dont un grand rempli de vide, près de la marina Sainte Katherine, sauté dans les différentes lignes de métro ( elle apprécie ! oufti ! sauf les escalators bien raides … ). Puis seule comme l’artiste néo pop-art / pin-up / qu’elle est , Miss a visité la Tate Modern Gallery Bank d’où elle est revenue enchantée … Elle a posé devant mon appareil photo pour quelques délicieux clichés, mais cela relève du privé ( déjà qu’elle ne va pas être contente-contente de celui que je balance dans cet article, mais j’assume, na ! ).

Epuisée mais ravie, Marikô a apprécié, je crois, cet ultra-court City-Trip. M’est avis que l’on remettra le couvert ! A suivre …

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire