" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

dimanche 23 août 2009

52 heures à Londres avec ma pote Daneke









Potes depuis 27 ans ...














Ecce homo !










Greenwich Park





52 heures, c’est bien court pour une escapade à Londres. Autant dire que l’on a pas eu le temps de faire vraiment quelque chose d’extraordinaire ( mais ce n’est plus cela que nous recherchons, non plus, telle est notre nouvelle philosophie ) et pourtant, notre city-trip avec ma pote Daneke fut admirablement bien remplie. Mioum ! Pas une course contre la montre mais presque car nous avions tout de même quelques bons plans qui ont été réalisés. Jeudi fut plutôt une mise en bouche : prendre la température de cette ville que nous adorons l’un et l’autre. Un petit couac dans notre recherche à Baker Street fut surclassé par une prise d’ambiance dans deux pubs. C’est là que je pris mon unique bière, une noire soft mais qui ne m’a ni soulé ni vraiment goûté ( dans mon cas que vous savez, c’est plus mieux, attends-toua ). Près de Trafalgar, Daneke prit une patatoes jacket ( elle est végétarienne à près de 99 % ) et bibi un fish and chips ( cherchez l’erreur ). Le lendemain ce fut la découverte ( une première ! ) de Greenwich Park ( une merveille ! ) du Royal Observatory où passe le fameux méridien du même nom mais qui est d’un intérêt limité. Oups ! En soirée, nos tympans en prirent un sacré coup à l’écoute de deux groupes de punk-rock au club 100 de Oxford Street où nous avons écouté, vibré et matté.

Daneke n’aime pas le métro, moi je l’adore. Rien de nouveau sous le soleil : voici 27 ans que nous nous connaissons ; nous avons relativement peu de point en commun, la vie en couple pour nous deux est éventualité absolument à proscrire et pourtant le courant passe (oufti ! ) et nous nous apprécions beaucoup ( et même plus ). Tout cela pour dire que le Tube ( métro, underground ) nous fut d’une grande efficacité pour aller, par exemple , faire des p’tites courses à Candem Town, visiter le London zoo du Regent Park et de filer en triple vitesse ( sans avoir écrit une seule carte postale, sorry ! ) à Saint –Pancréas et sauter dans l’eurostar, -(déjà, ou-ouin ! C’est trop injuste ! ).

Voici un séjour londonien qui restera gravé dans les annales de notre love-love à Danôkô-San et môa. Taqua voir ! A l’année prochaine !

Cette année, nous sommes restés tout le séjour ensemble hormis une heure que je me suis réservé pour un resto jap^onais et une autre heure au cours de laquelle elle a revu une de ses connaissances, Anthony. Et pour la petite histoire, j’ai encore réussi à tomber avec ma valoche dans le métro : je me suis retrouvé les quatres fers en l’air mais ma chute a été amortie pas les genoux de deux demoiselles. Autant dire que des chutes pareilles, j’en redemande, attends-toua ! Mioum !

Je suis content !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire