" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mardi 7 juillet 2009

Instantanés de ma vie liégeoise ( suite 6 )


Première vague de chaleur assez intense sur Liège. Chaud-chaud mais supportable. Faut quand même que je fasse gaffe ! Parfois, la tête me tourne et encore l’autre jour, j’ai du m’arrêter sur la Batte pour m’asseoir sur une bite ( * ) et ainsi éviter -peut-être - de tomber carrément dans les pommes. Poufff !

Les Liégeois sont loin d’être biesses. Ainsi, ils saisissent en plein vol les opportunités du moment. Le bistrot de la rue En Feronstrée, nommé depuis des mois le plus simplement du monde « Le Café « ( sic ! ) a été rebaptisé « Le Café du Curtius « . Et un autre est réouvert et transformé , au pont St-Léonard, et porte fièrement l’enseigne « Le Curtius « . Il est tenu par des nanas « ouvertes sur le monde « . Les plus futés d’entre vous feront le rapprochement avec le musée nouveau, réouvert en grandes pompes , lui aussi voici peu. Ben tiens donc !

Ce dernier week-end, Comblain-La-Tour fêtait le 50 ème anniversaire de son festival de jazz. Marie et môa y avons été faire un tour. Peu pour la musique et beaucoup pour papoter, comme nous savons si bien le faire, de chôses et d’autres encore. Nous y avons pris de photos sublimes ! A tel point qu’aujourd’hui, elle m’a demandé d’en faire tirer deux agrandissements 20/30. Un signe !

Dans notre séquence : « Lîdge, c’est bien, à condition d’en sortir « , nous avons été ce jour, avec le Trio des p’tits filoux, … à Bastogne, via le bus Liège-Athus. Guy et Marie ont posé devant le char ( sic !). C’était fermé au wagon « Léo « , aussi nous avons dîner dans une brasserie de la place Mac Auliffe. Comme il pleuvinait, le patron avait le moral dans les chaussettes. Et puis, c’est la crîîîse, on l’a assez dit ! Nous, nous avons mangé de bonne humeur. Comme dirait Guy : « Voila encore une bonne chose de faite ! « .

En photo, la délicieuse friandise « Oufti « . Ici, des morceaux de fraises glacées, enrobés de chocolat. Existe aussi à la banane. En vente dans toutes les bonnes maisons !

( * bite ) : borne cylindrique, parfois rétractable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire