" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

samedi 6 juin 2009

Instantanés de ma vie liégeoise ( suite 4 )


Voilà tout juste deux ans , jour pour jour, que je suis installé à Lîdge. Si j’étais un chien, je balancerais la queue tant mon intégration dans la ville est a-dmi-ra-ble, n’ayons pas peur des mots ( ya des cô que je m’étonne môa même, attends, toua ! ).
Mon studio est d’un calme quasi absolu ( en comparaison des agressions sonores de Gou-ou-ouvy lors des derniers mois , taqua voir ! ). Un magnifique trio - et duo ! - s’est constitué ( je vous en ai déjà causé maintes fois ) et ils tiennent la route. Mingâ-ti ! Et puis je ne travaille plus, ce qui n’est pas rien dans la vie d’un Homme : terminé toutes ces contraintes tous azimuts. Merci ! j’ai assez donné, je crois .
Des bénévolats m’assurent un suivi dans une vie qu’il ne conviendrait pas qu’elle soit par trop dissolue. Ainsi hier, je me suis farci deux réunions. Une à la Croix-Rouge pour mon service à l’hôpital Saint-Joseph. Comme votre serviteur est extrêmement impulsif, je me suis hérissé devant la hiérarchie de l’Organisation ( croix rouche ) , - et vu aussi que je suis allergique à tout pouvoir quel qu’il soit -. J’adore Saint-Jo car je suis le seul homme pour 15 femmes lors des réunions. Et j’adore encore plus quand je m’écrie : « personne ne m’aime ! « , là pour le coup , beaucoup de ces charmantes dames tentent de me consoler. Mmmmmhhh ! Mioum !
Puis, assemblée générale à « Thermos « qui comme chacun le sait est une asbl qui s’occupe des plus démunis ( http://www.thermos-liege.be/ ). Je me suis abstenu de voter pour trois des douze nouveaux membres du prochain comité ( pour des raisons que je ne veux pas développer ici – Marie aurait-elle raison quand elle prétend que je suis teigneux, des coups ).
Bon, je file saluer la sœur Alouisa, 87 ans , qui a eu un méchant malaise cette semaine. Ensuite la table des « petits mangeurs « au Balloir, puis une glace avec Gri-Gri. Demain les élections ( je vote écolo, faute de mieux ), concert d’Alexandre au musée d’Alsenberg, bien accompagné une fois de plus. Puis recontacter Danôkô-San pour le city trip à Londres en août.
C’est la big-braderie dans l’hyper centre de Lîdge, mais je trace afin d’éviter d’acheter des conneries de chez Connerie, p’têt quand même une halte auprès des bouquinistes, place Cathédrale.
Juste un point noir durant ces deux années, la perte de mon chat, Sqwatt. Mais comme je déteste en parler … silence !
Alléïe, à une prochaine !
Bizoux !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire