" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mardi 12 mai 2009

Instantanés de ma vie liégeoise ( suite 3 )



Tu sais quoi : j’adore la compagnie des femmes !
Samedi, nous nous sommes retrouvés avec le Trio ( Marie, Guy et môa ) au festival de jazz de Lîdge. L’ambiance entre nous était au beau fixe. Je me fichais bien de la musique, l’important était de me retrouver avec mes amis. Tu devrais voir quand on se prête allégeance, comme les Mousquetaires du Roy, nos trois pouces droits réunis, au dessus de la table, avec juste un grand sourire …
Cerise sur le gâteau, Gri-Gri ( = Marîe ) m’a apporté un magnifique pull qu’elle m’a tricoté. ( voir la photo çi-contre ). Ouais pour môa tout seul, mec ! De la belle, magnifique ouvrage faite de ses doigts de Punkette. J’en suis tombé illico amoureux ( du pull, … euhhhh … ). Merci Gri-Gri !
Dimanche, j’avions rencard avec ma pote, Daniëlla ( Daneke pour les intimes de chez Intime ) . Attends toua ! On se connaît depuis 26 ans !!! Nous sommes un peu comme des ( vieux ) mariés, séparés soit, mais qui aimons nous retrouver pour causer de nos vies, partager nos sentiments. Je crois que j’ai été fort bavard … « Comme les dernières fois … « qu’elle a dit Danôkô … Attends , toua : chacun son tour ! A nos actes manqués …
Françoise B. est contente. Car je l’ai appelé « Francinette, mon p’it cœur de beurre « et puis parce que j’ai reçu une lettre de sa maman qui me suggère d’aller voir la pièce adaptée du livre d’Amélie Nothomb : « Biographie de la Faim « . Je suis content !
Evelyne se retrouvera toute seule demain à l’accueil de l’hôpital Saint-Jo de Lîdge ( bibi , réunion au Balloir ). Mais elle assurera, quitte à se retrouver à midi sur les rotules … Mercredi prochain , nous irons en sa compagnie et celle de Françoise ( une autre ) au resto afin de fêter, avec quelques jours d’avance , mon anniv’. Encore un vrai régal ! Nous nous entendons si bien !
Maggy est partie pour un city-trip à Amsterdam. Voilà des années qu’elle ne s'était plus offert ce genre d’escapade. En effet, en fille dévouée au-delà de toutes mesures, elle s’est occupée de sa maman qui est décédée voici quelques mois. Elle ne manquera pas de me raconter son épopée hollandaise au bigophone. Tiens ! Il faudra absolument que j’aille lui rendre visite d’ici peu, en terres du Doudou. Et par le fait même, aller me recueillir sur la tombe de mon ami Paul … En lui fredonnant un air de Lou Reed : « Sweet Jane « ou « Sweet Maggy « ( je sais plus … ). Pourquoi il est plus là, lui ?
J’adore la compagnie des femmes ( dixit le don Juan des Supermarchés ).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire