" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

samedi 2 mai 2009

Instantanés de ma vie liègeoise ( suite 1 )


Ce vendredi 1 mai, suis allé – bien sur ! - me promener au parc d’Avroy. Attends, toua : faut pas rater les discours et le défilé. Bon enfant et ( donc ) liégeois. J’ai ouï « Papa « , soit Michel Dardenne. Incontournable ! Il était en forme, quasi normale, vervant, accrocheur mais sans couche supplémentaire …
Dis , j’suis content : j’ai vu des majorettes liégeoises ! Mhhhh ! Sur la place Saint-Paul , pas de surprises . Des stands de bouches et de glou-glou et le Kapitalismm en a pris pour son grade. Normal : c’est la criiiise ! Ne pas oublier d’offrir un Bou-ouquet de muguets à ma voisine de 89 ans !

La veille, j’avions été voir la pièce « Le Piano de Staline » au théâtre du parc à Bruxelles DC. No comments mais j’ai pu revoir sur scène le grand Alexandre von Sivers ! Pris le dernier train donc arrivée à passé une heure du mat’ et plus de train et de bus. Une question se pose : dois-je flipper comme un malade ou tracer à pattes jusque chez môa ? Ou un taxi ? Basta : faut vivre dangereusement ! Juste changer de trottoir quand deux mecs se balancent des vannes, rue des Guillemins et ne pas répondre aux apostrophes des guidailleurs en ribote ( ils sont là pour cela, note et nous fûmes, nous aussi jeunes ).

Quel plaisir de me balader en ville le samedi matin. Peu de monde dans les rues. Je me surprends souvent à aller boire un d’jate de cafè au « Delft « . « Charlie Hebdo » et « Siné « sont déjà pris et « Le Canard Enchaîné « est en miettes. Alors mater les passants de cette place du XX août qui me rappelle tant et tant de bons souvenirs. Y a bien eu une cogitation entre moi et môa. Sur le thème : « de la perfidie et de la méchanceté des femmes « . Mais le colloque s’est clôturé après 30 secondes. Valait mieux : c’est un mauvais plan !

Tiens ! La brocante aux bouquins a regagné ses pénates place Saint-Etienne. Baignée de soleil ( c’est bien dis, hein m’fî ! ). On se croirait en vacances et pour bibi, ce sont les vacances toute l’année ! Et pis, dans l’endroit du monde qui me plaît et me convient le plus au monde : Lidge !
Oufti !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire